Route
Route - Jan Bakelants a retrouvé le peloton 168 jours après Photo : Sirotti

Route - Jan Bakelants a retrouvé le peloton 168 jours après

Jan Bakelants (AG2R La Mondiale) a donc repris la compétition à l'occasion de la Classic Loire-Atlantique ce samedi, 168 jours exactement après sa terrible chute sur le Tour de Lombardie. Dans une descente tortueuse, le Belge était passé par-dessus la barrière de sécurité et avait été victime de multiples fractures aux côtes et aux vertèbres. La suite de sa carrière a même un temps été menacée, mais il va finalement pouvoir remettre un dossard. "Je ne sais pas à quoi m'attendre", a-t-il avoué. "Cela va sans doute être étrange de revenir dans le peloton après de telles blessures. J'espère être capable de faire bonne impression. J'ai passé des moments difficiles, mais j'étais bien entouré avec ma femme Daphne, ma fille Julia et mes parents qui étaient à mes côtés à Côme en Italie, quand j'étais sur mon lit d'hôpital. J'étais à des années lumière d'être un coureur. Le cerveau humain doit être programmé pour oublier ces terribles moments."

Suivez tout le cyclisme 2.0 avec Cyclism'Actu TV

Pour son retour, Bakelants veut prendre exemple sur Alejandro Valverde (Movistar) et Ion Izagirre (Bahrain-Merida), qui avaient été victimes de grosses chutes sur le dernier Tour de France et avaient été gravement touchés, mais qui sont parvenus à revenir à leur meilleur niveau en 2018 : "J'espère que mon retour sera réussi. Valverde a gagné juste après être revenu de blessures sérieuses. Ion Izagirre a été a un très haut niveau sur Paris-Nice (il a fini 4e du général) après s'être fracturé une vertèbre sur le Tour. Cela me donne de la confiance." Désormais, il assure que ces mauvais moments sont derrière lui : "J'étais de retour sur mon home trainer en décembre, et j'avais mal partout. J'ai vu les photos de mes équipiers lors des camps d'entraînement, et j'avais vraiment envie de les rejoindre. Ces derniers mois j'avais de bonnes sensations, et je me suis bien entraîné. Maintenant je veux redevenir un coureur, je veux regagner des courses. A l'entraînement, on peut s'arrêter quand on a trop mal, mais en course, je n'aurai plus ce luxe. Malgré tout, je suis confiant, et je veux rapidement montrer que je suis de retour." Son équipe AG2R La Mondiale a confirmé qu'il participerait ensuite au Tour du Pays basque, à l'Amstel Gold Race, à la Flèche Wallonne, à Liège-Bastogne-Liège et au Grand Prix de Francfort lors des six prochaines semaines.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY


Brèves

Transferts


Sondage

Qui va remporter le 105e Tour de France ?


















Partenaires