Route
Route - Geraint Thomas 'veut être leader sur un Grand Tour' Photo : Sirotti

Route - Geraint Thomas "veut être leader sur un Grand Tour"

Leader de l'équipe Sky sur le Tour d'Italie cette année, Geraint Thomas a confirmé qu'il ne participera pas à l'épreuve italienne en 2018 en raison de la décision de Chris Froome de réaliser le doublé Giro-Tour. A 31 ans, le Gallois se sent capable d'être leader sur un Grand Tour, mais il a conscience qu'être dans la même équipe que Chris Froome limite ses opportunités. "C'est un sport d'équipe mais en même temps chaque individu dans cette équipe a ses propres objectifs et ses propres aspirations, chacun réfléchit à ce qu'il veut faire de sa carrière", a-t-il expliqué à BBC Wales. "J'adorerais refaire des Grands Tours en tant que leader et voir ce dont je suis capable : 9e, 1er, 3e ou 4e, peu importe en fait." Sur le Giro cette année, il était le chef de file de son équipe en compagnie de Mikel Landa. Après un bon départ, une chute causée par une moto avait mis fin à ses espoirs de bon résultat. En 2018, il aurait bien voulu prendre sa revanche mais la présence de Froome l'en empêche automatiquement puisqu'il se retrouverait une nouvelle fois dans un rôle d'équipier de luxe. Une situation qui semble le frustrer : "La dernière fois je n'avais pas fini le travail mais avec Froomey qui sera évidemment le leader, je ne veux pas aller là-bas et juste... J'ai couru beaucoup de Grands Tours dans un rôle d'équipier, donc je veux avoir des opportunités à mon tour", a-t-il déclaré.

Tour d'Italie 2018 - Le teaser du 101e Giro d'Italia

S'il ne sera donc pas sur le Giro, Thomas participera en principe au Tour de France. Sur la Grande Boucle, il sera clairement le leader de rechange au cas où Froome sortirait trop fatigué du Tour d'Italie. "Il pourrait être sur les rotules, on pourrait avoir besoin d'un leader de rechange. C'est un bel objectif à avoir. Bien sûr Froomey sera toujours le leader mais il se pourrait que j'ai plus d'opportunités que prévu." Pour le Tour d'Espagne, en revanche, l'équipe Sky n'a encore rien décidé, et voir Thomas en chef de file de la formation britannique sur la Vuelta est une possibilité. Mais sera-t-il seulement encore dans l'équipe ? En effet, la période des transferts s'ouvre le 1er août, bien avant le début de l'épreuve, et le Gallois admet qu'il envisagera toutes les options : "Trek-Segafredo a déjà montré un intérêt, d'autres équipes aussi", a-t-il affirmé. "Je ne rajeunis pas. Je ne me sens pas vieux, mais j'ai déjà 31 ans et il ne me reste probablement que trois ou quatre ans au top, donc je veux tirer le meilleur de ces années. Je ne dis pas que je veux partir ou que je vais partir mais je vais certainement regarder toutes les possibilités."

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY


Brèves

Transferts


Sondage

La Team Sky doit-elle suspendre Chris Froome comme le souhaite David Lappartient ?







Partenaires