Route
Route - Geraint Thomas : 'Impatient d'être sur les Classiques' Photo : Sirotti

Route - Geraint Thomas : "Impatient d'être sur les Classiques"

L'heure de la rentrée a sonné pour Geraint Thomas (Team Sky), puisqu'il accrochera son premier dossard à l'occasion du Tour d'Algarve (14-18 février), une course qui lui a souri par le passé puisqu'il l'a remportée en 2015 et 2016. Le Gallois prendra part ensuite au Tirreno-Adriatico, qui lui a laissé un goût d'inachevé l'an passé, puisqu'il y avait remporté la 2ème étape mais le contre-la-montre par équipes inaugural avait anéanti tous ses espoirs de bien figuré au classement général de l'épreuve. Il sait cependant qu'il manquera de rythme puisque contrairement aux saisons passées, il n'a pas couru en compétition durant le mois de janvier. Il a en effet passé ce premier mois de l'année à s'entrainer sur les routes Californiennes. Ce ne sera pas le seul changement notable dans son programme puisqu'il a confirmé sur le site de sa formation qu'il ferait son grand retour sur "L'Enfer du Nord" cette année, après avoir été absent des deux dernières éditions : "Je suis impatient d'y être. J'adore courir les Classiques, qui sont des courses avec lesquelles j'ai grandi et sur lesquelles j'ai obtenu quelques résultats (NDLR : Il a remporté le GP E3 Harelbeke en 2015)."

Suivez tout le cyclisme 2.0 avec Cyclism'Actu TV

Il espère être acteur de la course même s'il n'en fait pas un réel objectif : "Je ne serai assurément pas au meilleur de ma condition comme je pourrais l'être en termes de punch et d'efforts soutenus sur quelques minutes. Mais la forme devrait être assez bonne quand même et cela reste une course de vélo où tout peut se passer, surtout à Roubaix. Il y a eu en effet par le passé des vainqueurs surprise. De plus, ce serait génial de pouvoir être présent dans le final en soutien pour jouer la gagne." Un peu plus tard dans le mois d'avril, il devrait participer et ce pour la première fois à La Doyenne : "Au regard de l'entrainement que je vais faire, Liège-Bastogne-Liège devrait davantage me convenir que Paris-Roubaix. De plus, nous aurons une équipe très forte avec Kwiato, Henao, Wout (Poels)." Si ces Classiques ne sont pas des objectifs spécifiques pour le coéquipier de Chris Froome, elles constitueront néanmoins une part importante de sa préparation en vue du prochain Tour de France.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Margaux CHASSAING