Route d'Occitanie - Jan Bakelants : "Pas là pour être suiveur" #RDO2018 #Bakelants #AllezALM #Vuillermoz - Cyclism'Actu
Route d'Occitanie
Route d'Occitanie - Jan Bakelants : 'Pas là pour être suiveur' Photo : Sirotti

Route d'Occitanie - Jan Bakelants : "Pas là pour être suiveur"

Contraint à l'abandon sur la Flèche Wallonne il y a presque deux mois, Jan Bakelants fera son retour au sein du peloton ce jeudi lors de la Route d'Occitanie. Malgré les problèmes physiques qu'il a connus, le Belge espère bien jouer un rôle sur la course française. Le natif d'Audenarde, qui n'affiche que neuf jours de course cette année, a des fourmis dans les jambes, comme il l'a confié sur le site de la formation AG2R La Mondiale : "Après la période des classiques ardennaises, nous avons pris la décision de me faire opérer pour ôter les broches que j’avais dans le corps suite à mon accident l’an passé au Tour de Lombardie. Désormais, j’ai l’impression de débuter vraiment ma saison. Je peux m’entraîner normalement, les sensations sont bonnes et j’ai vraiment hâte de reprendre. Je pense que la Route d’Occitanie est une belle épreuve pour cela. Je ne prends pas le départ pour être suiveur, j’espère avoir mon mot à dire durant les quatre étapes. Je suis heureux de retrouver la compétition, l’ambiance de l’équipe mais pour l’heure, je ne me projette pas. Après ma reprise, je vais prendre le départ du Championnat de Belgique mais la suite de mon programme n’est pas définie". Bakelants sera accompagné de six coéquipiers français sur cette épreuve, parmi lesquels Alexis Vuillermoz et Clément Venturini.

Suivez tout le cyclisme 2.0 avec Cyclism'Actu TV

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Quentin BALLUE


Brèves

Transferts


Sondage

Faut-il supprimer les capteurs de puissance en course ?







Partenaires