Route
Route - Contador : 'Bernal, mon favori pour le Tour de France' Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

Route - Contador : "Bernal, mon favori pour le Tour de France"

Dans le cadre du Critérium de Saitama remporté par Alejandro Valverde, Marca a eu le privilège d'interviewer Alberto Contador. Dans ce long entretien, le double vainqueur du Tour de France (2007 et 2009) est revenu sur la saison 2018. Il a été marqué par les performances de jeunes coureurs : "Christopher Froome a remporté le Giro, oui, mais nous avons vu en Italie de jeunes rivaux comme Miguel Ángel López ou Richard Carapaz se battre pour le général. J'ai été surpris par le niveau d'Enric Mas [sur le Tour d'Espagne]. Toute la course a été très intéressante avec un Simon Yates qui a terminé ce qu’il n'a pas pu pas faire sur le Giro. De son côté, l’Espagnol [Enric Mas] a montré qu'il avait un avenir prometteur sur les Grands Tours."

Alberto Contador : "Thibaut Pinot est vraiment très fort..."

"El Pistolero" a également évoqué le Tour de France marqué par la victoire de Geraint Thomas : "La manière dont il a gagné était frappante. Il était clair que Sky était favori, mais le Gallois était impeccable. Il n'a commis aucune erreur". Alberto Contador espère le voir sur le Tour d'Italie parce qu'il aimerait que le Team Sky choisisse un autre leader : "Si Egan Bernal se rend sur le Tour dans de bonnes conditions, surveillez-le. Ce sera mon favori". La saison 2018 a aussi été marquée par le titre mondial d'Alejandro Valverde à Innsbruck. Le triple vainqueur du Tour d'Espagne (2008, 2012 et 2014) a "beaucoup apprécié le triomphe" de son ancien rival. Le cas de la Movistar a été abordé et Alberto Contador ne veut pas tirer la sonnette d'alarme : "Pour Mikel Landa, j’ai encore confiance, il a un talent extraordinaire. Il a déjà démontré à la fois au Giro et surtout sur le Tour ce qu’il est capable de faire". Le discours est le même en ce qui concerne Nairo Quintana : "Il devra analyser ce qui lui est arrivé mais je ne pense pas que son déclin soit venu. Les jeunes poussent fort derrière, mais il peut toujours gagner des courses importantes".

L'an prochain, Contador a tout de même ses favoris pour les Grands Tours : "On ne sait pas encore qui ira où, mais je vois bien Dumoulin, Bernal, Superman Lopez ou Froome." Enfin, le champion espagnol a donné son avis sur la suppression des capteurs de puissance en course : "C'est un appareil très utile à l'entraînement, mais en compétition, il serait nécessaire de s'en passer. Sans eux, nous verrions des cyclistes plus courageux et un sport plus épique.Tout est mathématique. Sans eux, Sky aurait beaucoup plus de mal à gagner le Tour".

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Timothé SOULIÉ