Route
Route - Vasseur : 'Nacer Bouhanni a sa place chez Cofidis' Photo : Sirotti

Route - Vasseur : "Nacer Bouhanni a sa place chez Cofidis"

Manager de la formation Cofidis, Cédric Vasseur s'est exprimé au micro de France Télévisions à Mûr-de-Bretagne. Sur le plateau de Vélo Club, il est évidemment revenu sur son choix de ne pas sélectionner Nacer Bouhanni pour le Tour de France. Les relations entre les deux hommes semblent toujours aussi froides. "Avec Nacer, je dirais que l'échange est assez difficile, explique Vasseur. Je suis arrivé chez Cofidis, mon objectif a été de redonner de l'air à cette équipe qui était vraiment sous l'emprise de Nacer. Vous l'avez vu ces derniers jours, on a eu aujourd'hui Anthony Turgis dans l'échappée, on a eu Nicolas Edet hier, on a eu Anthony Perez, on a en Dimitri Claeys, on ne peut pas tout miser sur un sprinteur sur une course comme le Tour de France. Christophe Laporte a parfaitement tenu son rang et faire cohabiter Nacer et Christophe, c'est impossible sur les routes du Tour de France. On a la chance de participer au Tour de France et à la Vuelta, Christophe Laporte défend nos chances en tant que sprinteur sur les routes du Tour de France et Nacer ira gagner une étape sur les routes de la Vuelta".

Suivez tout le cyclisme 2.0 avec Cyclism'Actu TV

"Je pense que le choix d'aligner ou pas un coureur sur le Tour de France en fonction de son salaire ne doit pas être prioritaire, poursuit-il. Ce qui compte, c'est l'état d'esprit du groupe, ce sont les résultats du groupe. Aujourd'hui, je pense qu'on a retrouvé une vraie dynamique. Je vois tous les soirs un groupe qui rigole, qui prend du plaisir à travailler ensemble et je pense que Nacer n'aurait pas vraiment été bien dans cette optique". Cédric Vasseur a ainsi admis qu'au niveau sportif, Nacer Bouhanni "avait sa place" selon lui. Il a néanmoins tranché autrement : "Christophe Laporte est un coureur qui est plus complet. Il peut sprinter, il l'a prouvé, il peut gagner seul, comme au Tro Bro Leon, il peut aller nous gagner l'étape dimanche sur les pavés à Roubaix. Nacer est un vrai sprinteur, un vrai champion, par contre dès que les sprints sont terminés, c'est plus compliqué donc comme on a une réduction d'effectif, il faut vraiment bien calculer".

Pour finir, le manager de l'écurie nordiste a été interrogé sur l'avenir de Bouhanni au sein de son équipe. Malgré des relations tendues jusqu'à présent, Cédric Vasseur a expliqué qu'il n'aurait aucun problème à continuer à travailler avec son sprinteur, à condition que Bouhanni se fonde dans le moule : "Je crois que Nacer a besoin de se poser, de se remettre en question. Il y a une nouvelle philosophie au sein de l'équipe, vous le voyez tous de l'extérieur. Je crois que tous les coureurs qui adhèrent à cette philosophie, Nacer Bouhanni y compris, ont leur place chez Cofidis, que ce soit en 2019, parce qu'il a encore un contrat, mais encore au-delà".

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Quentin BALLUE


Brèves

Transferts


Sondage

Qui va remporter le 105e Tour de France ?


















Partenaires