Paris-Roubaix
Paris-Roubaix - Les notes de tous les secteurs pavés Photo : Sirotti

Paris-Roubaix - Les notes de tous les secteurs pavés

 

Vidéo - Paris-Roubaix Teaser

Sur la base des reconnaissances du parcours effectuées le 7 avril par Christian Prudhomme, Jean-François Pescheux et Thierry Gouvenou, les organisateurs ont attribué une note de difficulté à chacun des 28 secteurs pavés de la course, évaluée en fonction de leur longueur, de l’irrégularité des pavés, de l’état général du tronçon et de son emplacement.

Le degré d’exigence et d’incertitude reste intact année après année, mais l’ordonnancement des difficultés peut-être légèrement modifié, comme c’est le cas avec la réintroduction de trois secteurs pavés qui avaient quitté le programme de la Reine des Classiques depuis plusieurs années. Ainsi, après le premier temps fort des retrouvailles avec les pavés, du côté de Troisvilles (km 97,5), le peloton s’écartera de l’itinéraire de l’édition précédente pour un crochet qui l’emmènera vers Solesmes et Saulzoir, puis à Famars. Les nombreux participants à cette reconnaissance ouverte aux médias ont ensuite pu constater que les pavés de la Trouée d’Arenberg étaient recouverts d’une couche de mousse et d’herbe qui pourrait rendre le pilotage encore plus hasardeux ! Les perdants et les bénéficiaires de la sélection toujours redoutable dans la Trouée aborderont ensuite avec le « Pont Gibus » les portions qui seront empruntées dans le sens inverse lors de la 5ème étape du prochain Tour de France. La visite du jour a donné l’occasion à Christian Prudhomme d’inaugurer la ligne d’arrivée qui sera tracée le 9 juillet à Wallers, et de rappeler l’intérêt de cette séquence forte pour le Tour : « les pavés, au même titre que les ascensions en haute montagne ou encore les descentes très techniques, font partie des spécialités du cyclisme. Il est normal qu’ils trouvent épisodiquement leur place sur le Tour. D’ailleurs, notre dernier passage ici en 2010 avait donné lieu à une étape de très haute intensité ». Avant de penser aux éventuelles conséquences sur le classement général du Tour, les prétendants encore en lice pour le titre de la 112ème édition de Paris-Roubaix auront encore deux autres secteurs classés 5 étoiles pour se départager, à Mons-en-Pévèle et au Carrefour de l’Arbre. Ensuite, tout se jouera sur le vélodrome !

 

Les 28 secteurs pavés de Paris-Roubaix

28. Troisvilles (km 97,5 - 2200 m) +++
27. Viesly (km 104 - 1800 m) +++
26. Quievy (km 106,5 - 3700 m) ++++
25. Saint-Python (km 111 - 1500 m) ++
24. Solesmes (km 119,5 - 800 m) ++
23. Saulzoir (km 126 - 1200 m) ++
22. Verchain-Maugré (km 130,5 - 1600 m) +++
21. Quérénaing - Famars (km 135 - 1200 m) ++
20. Monchaux-sur-Ecaillon (km 140,5 - 1600 m) +++
19. Haveluy (km 153 - 2500 m) ++++
18. Trouée d’Arenberg (km 161,5 - 2400 m) +++++
17. Wallers - Hélesmes, dit « Pont Gibus » (km 167,5 - 1600 m) +++
16. Hornaing (km 174,5 - 3700 m) ++++
15. Warlaing - Brillon (km 182 - 2400 m) +++
14. Tilloy - Sars-et-Rosières (km 185 - 2400 m) ++++
13. Beuvry-la-Forêt - Orchies (km 191,5 - 1400m) +++
12. Orchies (km 196,5 - 1700 m) +++
11. Auchy-lez-Orchies - Bersée (km 202,5 - 2700 m) ++++
10. Mons-en-Pévèle (km 208 - 3000 m) +++++
9. Mérignies - Avelin (km 214 - 700 m) ++
8. Pont-Thibaut (km 217,5 - 1400 m) +++
7. Templeuve - Moulin de Vertain (km 223,5 - 500 m) ++
6. Cysoing - Bourghelles (km 230 - 1300 m) ++++
Bourghelles - Wannehain (km 232,5 - 1100 m) +++
5. Camphin-en-Pévèle (km 237 - 1800 m) ++++
4. Le Carrefour de l’Arbre (km 240 - 2100 m) +++++
3. Gruson (km 242 - 1100 m) ++
2. Hem (km 249 - 1400 m) ++
1. Roubaix (km 256 - 300 m) +

 

Les secteurs pavés présents sur l'Enfer du Nord et le Tour de France

Gruson-Carrefour de l'arbre (1100m)
Ennevelin- Pont-Thibaut (1400m)
Mons-en-Pévèle (3000m sur PR / 1000m sur TDF)
Bersée (2600 m sur PR / 1400m sur TDF)
Orchies - Beuvry (1400m)
Sars-et-Rosières - Tilloy-lez-Marchiennes (2400m)
Brillon-Warlaing (2400m sur PR / 1400m sur TDF)
Wandignies-Hamage-Hornaing (3700m)
Hélesmes- Wallers (1600m)

 

Source :  Communiqué d'ASO

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Renaud BREBAN