Paris-Roubaix
Paris-Roubaix - Le pavé est pour ... Niki Terpstra ! Photo : Cyclism'Actu / Julie Dremière

Paris-Roubaix - Le pavé est pour ... Niki Terpstra !

 

Ce dimanche 13 avril avait lieu la 112ème édition de Paris-Roubaix, course surnommée l'Enfer du Nord. Le peloton prenait le départ, ce matin, de Compiègne pour un total de 257 kilomètres, jusqu'au célèbre vélodrome de Roubaix, où était jugé l'arrivée de cette course mythique. Pas moins de 51,1 kilomètres de secteurs pavés, répartis sur 28 tronçons, étaient au programme, dont les célèbres Trouée d'Arenberg (2400 mètres, *****), Mons-en-Pévéle (3000 mètres, *****) ou encore le Carrefour de l'Arbre (2100 mètres, *****). Au final, c'est le Néerlandais Niki Terpstra (Omega Pharma-Quick Step) qui s'est imposé en solitaire, après s'être extrait du groupe de tête à 6 kilomètres de l'arrivée.

 

Une échappée de huit à l'avant, dont 2 Français et David Boucher

Le départ réel de Paris-Roubaix est donné à 10h27. Dès le baisser du drapeau, trois coureurs se lancent à l'offensive, mais le peloton ne laisse pas partir... Aucun groupe n'arrive à faire un trou, avant le km 23. À ce moment-là, un groupe de huit arrive à prendre les devants : David Boucher (FDJ.fr), Kenny De Haes (Lotto Belisol), Michael Kolar (Tinkoff-Saxo), Benoît Jarrier et Clément Koretzky (Bretagne Séché Environnement), Tim De Troyer (Wanty-Groupe Gobert), Andreas Schillinger (NetAPP) et John Murphy (Unitedhealthcare). Ce groupe compte 30'' d'avance au km 30. Dix kilomètres plus loin, l'écart grimpe à 1'20'', puis le peloton laisse filer. L'échappée du jour compte 9'10'' au km 50. 

À la sortie du premier secteur pavé, celui de Troisvilles (km 97,5), l'écart entre l'échappée et le peloton est de 8'05''. Tom Boonen est victime d'une crevaison dans le secteur 26. Il revient seul, sans l'aide d'équipier, sur l'arrière du peloton. Arnaud Démare (FDJ.fr) crève ensuite à 145 kilomètres de l'arrivée. Le Français est victime d'une chute sur le secteur 22... À l'entrée du secteur pavé n°20, précédant une petite "pause" avant la Trouée d'Arenberg, l'écart des fuyards est de 6'25''. Ce sont les équipes Omega Pharma-Quick Step, Trek et Belkin qui régulent l'allure en tête du peloton. Peter Sagan est à son tour victime d'une crevaison, à 100 kilomètres du but. Il est ramené dans le peloton par un coéquipier.

Dans le secteur d'Haveluy, c'est le Team Sky qui mène le peloton à toute allure. De ce fait, l'écart diminue à 4'40''. Avant la Trouée d'Aremberg, le Belge David Boucher, dans l'échappée, est victime d'une crevaison... Kenny De Haes crève à son tour, dans le groupe de tête, dans la célèbre Trouée d'Arenberg. Le peloton fait, par la suite, son entrée dans la trouée d'Arenberg 4'25'' après les échappés. 

 

La Trouée d'Arenberg écarte Alexander Kristoff, OPQS fait le forcing

Alexander Kristoff, un des outsiders, crève dans la Trouée d'Arenberg. Devant, à la sortie de la Trouée, Jarrier, De Troyer, Murphy et Schillinger comptent 40'' d'avance sur Kolar et Boucher et 1'20'' sur Koretzky. Bradley Wiggins est victime d'une crevaison à l'arrière du peloton, peu après la Trouée d'Aremberg. À la poursuite des quatre hommes de tête, David Boucher, situé alors à 10'' de la tête, se voit retardé ... par le passage d'un train. À 82 kilomètres de la ligne, Fabian Cancellara, placé dans les premières positions du peloton, est victime d'une chute. Il repart et revient dans le peloton assez rapidement. Derrière, Kristoff subit une nouvelle crevaison. Il change sa roue et repart, mais chute à 81 kilomètres de la ligne. C'est fini pour le Norvégien, dernier vainqueur de Milan-San Remo, qui abandonne...

Dans le secteur d'Hornaing, le peloton est très étiré ! Peter Sagan se trouve à l'arrière du peloton, victime d'une crevaison quelques kilomètres plus tôt. Alors qu'OPQS accélère en tête de peloton, 3'20'' derrière le quatuor de tête, John Degenkolb (Giant-Shimano) est victime, à son tour, d'une crevaison, tout comme Filippo Pozzato. À 75 kilomètres de l'arrivée, un groupe de contre se forme avec Chainel, Boom, Keukeleire, Hushovd, Lemoine et Bonnet. Bradley Wiggins est alors distancé par le peloton avec Peter Sagan. Les deux hommes sont alors à 20'' du peloton.

À 69 kilomètres de l'arrivée, le peloton des favoris se trouve à 1'38'' des trois hommes de tête : Jarrier, De Troyer et Schillinger. Dans le secteur 14, Matthieu Ladagnous accélère ! Le coureur de l'équipe FDJ.fr prend une petite avance sur le reste du peloton. Arnaud Démare crève une nouvelle fois, à 68 kilomètres de l'arrivée, mais il revient assez vite dans le peloton. Matthieu Ladagnous, repris, repart avec Geraint Thomas (Sky).

 

Boonen passe à l'attaque à 70 kilomètres de Roubaix ... en vain

Sur le secteur 13, Tom Boonen accélère et sort seul du peloton à la poursuite des hommes de devant. Le Belge revient sur le groupe de poursuivants, composé de Gaudin, Ladagnous, Tjallingii, Thomas, Martinez, Saramotins, De Bakker et de Fouchard, à 63 kilomètres du but. Derrière, Paolini (Katusha) chute ensuite dans le secteur 13. À 61 kilomètres du but, les échappés sont repris par le groupe de contre. Le nouveau groupe de tête compte 20'' d'avance sur le peloton, mené par l'équipe BMC. Boonen fait le forcing dans le secteur d'Orchies. À la sortie de ce secteur, il y a six hommes en tête : Boonen (OPQ), Ladagnous (FDJ), Thomas (SKY), Gaudin (AGR), Martinez (EUC) et De Backer (GIA). Le peloton est alors à 15''. À 49 kilomètres de la ligne, alors que Thor Hushovd a opéré seul la jonction avec les hommes de tête, l'échappée compte toujours 15'' d'avance sur le peloton, désormais mené par l'équipe Trek.

Dans le secteur de Mons-en-Pévèle, Boonen mène le groupe de tête, composé de 6 hommes : Tankink, Hushovd, Thomas, De Backer et Martinez. L'écart augmente : 30'' à la sortie de Mons-en-Pévèle, 45'' à 41 kilomètres de l'arrivée. Sep Vanmarcke (Belkin) attaque à l'entrée du secteur de Pont-Thibaut. Grosse attaque ! Le peloton casse. Cancellara, Boom, Stybar suivent le Belge. L'écart redescend à 23'', à 36 kilomètres du but. Le peloton se recompose. Il est composé d'une vingtaine de coureurs. Petar Sagan attaque à 35 bornes du but ! Seul Wijnants (Belkin) suit le Slovaque. À 35 kilomètres du but, Bonnen part seul ! Mais son ancien groupe revient sur le Belge quelques hectomètres plus loin. À 31 kilomètres du but, le groupe Sagan compte 18'' de retard sur le groupe de tête. Le peloton est à 37''. 

 

Peter Sagan tente sa chance, en vain, Terpstra part en solo dans le final et s'impose !

Le groupe de tête est repris par le duo Sagan-Wijnants, à 24 kilomètres de la ligne. Peter Sagan attaque seul à 21 kilomètres de la ligne. Le groupe Boonen se situe à 15'' de Sagan, un kilomètre après son attaque. Le peloton est à 22'', mais revient sur le groupe Boonen à l'entrée du secteur Camphin-en-Pévèle. Sep Vanmarcke (Belkin) attaque un peu plus loin dans ce secteur ! Cancellara (Trek), Degenkolb (Giant-Shimano) et Stybar (OPQS)  suivent le Belge. Peter Sagan rentre seul en têt dans le Carrefour de l'Arbre. Derrière le Slovaque, c'est Degenkolb qui mène le groupe de chasse. Sagan est ensuite repris par Vanmarcke, Stybar, Cancellara et Degenkolb. À la sortie du secteur, les hommes de tête comptent 16'' d'avance sur un groupe composé de Boonen, Terpstra, Wiggins et Thomas.

À 9 kilomètres de l'arrivée, on assiste à un regroupement. Devant, il y a Cancellara, Vanmarcke, Boonen, Stybar, Terpstra, Wiggins, Thomas, Langeveld, Sagan, Degenkolb et De Backer en tête. Wiggins tente sa chance, à 8 kilomètres du but ... en vain. Niki Terpstra (OPQS) attaque à 6 bornes du but ! Il creuse le trou. Un kilomètre plus loin, le Néerlandais compte 11'' d'avance sur son ancien groupe. Geraint Thomas relance derrière. Terpstra dispose toujours de 16'' d'avance sur le groupe de derrière à 3 kilomètres de la ligne. Dans le dernier secteur pavés du jour, Terpstra est toujours seul. Il rentre dans le vélodrome en solo ! Il remporte donc Paris-Roubaix en solitaire, après un tour et demi de piste ! John Degenkolb termine 2ème, Cancellara complète le podium.

Classement général

1NEDTERPSTRA NikiQuick-Step Floors6h09'01''
2ALLDEGENKOLB JohnTeam Sunweb+ 20''
3SUICANCELLARA FabianTrek-Segafredot. m.t.
4BELVANMARCKE SepTeam LottoNL - Jumbo
5CZESTYBAR ZdenekQuick-Step Floors
6SLKSAGAN PeterCannondale Pro Cycling
7GBRTHOMAS GeraintTeam Sky
8NEDLANGEVELD SebastianTeam EF Education First
9GBRWIGGINS BradleyTeam Sky
10BELBOONEN TomQuick-Step Floors
11BELDE BACKER BertTeam Sunweb+ 26''
12FRADEMARE ArnaudGroupama-FDJ+ 47''
13AUTEISEL BernhardTeam Skyt. m.t.
14FRATURGOT SébastienAG2R La Mondiale
15BELLEUKEMANS BjornWanty-Groupe Gobert
16BELVANDENBERGH StijnQuick-Step Floors
17BELVAN AVERMAET GregBMC Racing Team
18NEDVAN EMDEN JosTeam LottoNL - Jumbo
19NORHUSHOVD ThorBMC Racing Team+ 1'05''
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Alexis ROSE