Paris-Roubaix
Paris-Roubaix - Des travaux à Arenberg pour éviter les chutes Photo : Sirotti

Paris-Roubaix - Des travaux à Arenberg pour éviter les chutes

L’enherbement de la Trouée d’Arenberg est un problème récurrent. Chaque saison, lors des reconnaissances de Paris-Roubaix, Christian Prudhomme, directeur du Cyclisme chez ASO et Thierry Gouvenou, directeur des compétitions chez ASO, sont très attentifs à ce problème. Depuis pluisuers années, c'est l’association des Amis de Paris-Roubaix qui y remédie en utilisant du désherbant. Mais, l'herbe repousse tous les ans et pose problème car la Tranchée d’Arenberg est un secteur en descente, qui se négocie à vive allure. Le pavé est déjà difficile mais l’herbe qui pousse entre les pavés le rend surtout extrêmement glissant. François Soulcier, président de l’association Les Amis de Paris-Roubaix a déclaré, au journal la Voix du Nord :" Toutes les dernières éditions se sont déroulées sous un temps sec. Mais le jour où il va pleuvoir, si on ne change rien, il va y avoir énormément de chutes". 
Au lieu d’utiliser du désherbant au dernier moment, ces travaux verraient la pause d’un mortier entre les pavés qui ne permettrait pas à l’herbe de repousser. Ce secteur pavé mythique et long de 2,4 kilomètres n’en sera pas moins difficile mais il sera moins glissant. Le président de l'association a tenu à rassurer les spectateurs de Paris-Roubaix :"Ça ne veut pas du tout dire que le secteur sera moins difficile. Il s’agit de ne pas dénaturer ce secteur phare, c’est l’emblème de la course. On réalise des tests pour choisir la couleur du ciment et l’éventuelle teinture".
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Thomas LANGEARD