Paris-Roubaix
Paris-Roubaix - Degenkolb : 'Une course différente' Photo : Sirotti

Paris-Roubaix - Degenkolb : "Une course différente"

 

John Degenkolb avant Paris Roubaix 2014

John Degenkolb courra dimanche son quatrième Paris – Roubaix. Le jeune coureur Allemand a bien mûri depuis sa première participation en 2011, où il terminait l’épreuve (ce qui n’est déjà pas donné à tout le monde) à la dix-neuvième place, à 2’ du vainqueur de l’époque Johan Van Summeren. Pas mal ! Il n’a jamais fait aussi bien depuis. Mais depuis, par coutre, il a engrangé des victoires.  Et aussi, « Degen’ » a gagné des sprints… et surtout Gent – Wevelgem il y a deux semaines.  De quoi sera-t-il capable dimanche ?

 

John, Comment allez-vous ?

La saison des classiques est assez longue. Demain, c'est Paris-Roubaix et je suis heureux de pouvoir clôturer cette campagne d'une belle manière. Je pense que je suis encore en bonne forme pour décrocher un bon résultat à l'arrivée. Ce sera vraiment dur de battre Fabian Cancellara. Mais vous ne savez jamais ce qu'il peut arriver. L'équipe et moi-même sommes très motivés. Je suis sûr que ça va être une belle course. J'ai hâte d'y être car j'adore cette course.  

 

Quel va être le plan pour demain ?

Nous avons plusieurs cartes à jouer : envoyer un coureur dans l'échappée ou, si nous n'avons personne devant, pourquoi pas compter sur ma bonne forme pour suivre les meilleurs. Déjà lors du Tour des Flandres j'étais à l'avant mais dans le final, je n'étais pas assez fort pour suivre Cancellara. C'est la vie. Demain, ce sera une course différente. Il y a peut-être moins de bosses mais il y a beaucoup de secteurs pavés et ce sera très très dur. 

 

Paris – Roubaix vous convient-il mieux que le Tour des Flandres ?

Le profil de la course est complètement différent. Parfois, j'ai l'impression que Paris-Roubaix me convient mieux que le Tour des Flandres donc je suis plutôt optimiste pour demain. 

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par J. DREMIÈRE & A. PLOUVIN, à Compiègne