Paris-Nice
Paris-Nice - Betancur, en puncheur, fait coup double ! Photo : ASO

Paris-Nice - Betancur, en puncheur, fait coup double !

 

Le peloton du Paris-Nice partait, ce vendredi matin, de Saint-Saturnin-lès-Avignon pour la plus longue étape de la semaine : 221,5 kilomètres. Les coureurs traversaient les départements du Vaucluse, des Bouches-du-Rhône et du Var, en direction de Fayence, et son terrible mur, lieu d'arrivée de cette 6ème étape, qui devait être l'étape reine de ce 72ème Paris-Nice. Cinq ascensions étaient au programme du jour, dont quatre dans les 60 derniers kilomètres : au km 36,5 (la côte de Bonnieux, 4,8 kms à 5,1 %), au km 164,5 (la côte des Tuilières, 2,2 kms à 7,8 %), au km 180 (la côte de Mont Meaulx, 1,7 kms à 4,3 %), au km 202,5 (la côte de Bourigaille, 8,2 kms à 5,9 %) et au km 221,5 (la montée de Fayence, 1,3 kms à 10 % de moyenne). Cette étape était donc promise aux favoris de ce Paris-Nice.

 

De nombreuses offensives en début d'étape, en vain...

De nombreuses offensives ont lieu en début d'étape. Plusieurs coureurs tentent leur chance, en groupe ou en solitaire, mais sans succès... Au km 23, le peloton est toujours groupé et roule à vive allure. Au km 30, un groupe de huit coureurs arrive à s'extraire du peloton. Dans celui-ci on retrouve notamment Hushovd (BMC) et Chavanel (IAM), le porteur du maillot à pois. Mais le peloton ne laisse pas partir.

Chavanel, qui voit le peloton se rapprocher, décide alors de partir seul. Au km 35, il compte 23'' d'avance sur le paquet. Le coureur de l'équipe IAM Cycling passe en tête au sommet de la première difficulté du jour, la côte de Bonnieux, classée en 3ème catégorie. Le maillot à pois ajoute donc 4 points de plus dans sa besace.

 

Une échappée de 10 coureurs se forme (enfin) au km 70

Au km 46, juste après le premier sprint intermédiaire de la journée, remporté par Chavanel, le peloton se regroupe. John Degenkolb (Giant-Shimano) empoche 2'' de bonification sur la ligne du premier sprint intermédiaire de la journée. L'Allemand revient provisoirement à 1'' de Geraint Thomas, leader du classement général.

Le peloton ne ménage pas ses efforts, mais au km 70, il décide enfin de laisser partir une échappée. Celle-ci est composée de 10 hommes : Cummings (BMC), Keukeleire (Orica-GreenEDGE), Cattaneo (Lampre-Merida), Ligthart (Lotto-Belisol), Rast (Trek), Bernaudeau (Europcar), Kuchynski (Katusha), Petis (Cofidis), De Marchi (Cannondale) et Vachon (Bretagne-Séché Envirronnement). Au km 103, l'échappée compte 3'15'' d'avance sur le peloton, qui décide de ne pas lâcher trop de lest aux fuyards.

 

Voeckler et Chavanel reviennent à l'avant, Chavanel conforte son maillot à pois

Les coureurs des équipes Sky, Astana et Garmin contrôlent l'échappée, qui se situe à 2'30'' au km 115. L'écart stagne jusqu'au pied de la côte des Tuilières. Au pied de celle-ci, le peloton n'est plus qu'à 1'02'' de l'échappée. Dans la côte, Voeckler (Europcar) et Chavanel (IAM) attaquent ! L'échappée de 10 passe, en haut de la côte, avec 30'' d'avance sur le duo de contre et 1'10'' sur le peloton. Les deux Français opèrent la jonction au km 169. Il y a alors 12 coureurs à l'avant à 47 kilomètres de l'arrivée. Derrière, c'est l'équipe Ag2r La Mondiale qui mène la chasse. 

Peu après la troisième ascension du jour, remportée par Sylvain Chavanel, quatre coureurs décident de s'échapper du groupe de 12 : Voeckler, Chavanel, Ligthart et Di Marchi. Les huit autres coureurs sont vite repris par le peloton, mené par l'équipe Omega Pharma-Quick Step. Dans la première des deux ascensions du Mur de Fayence, les hommes de tête calent. Seul Sylvain Chavanel arrive à rester à l'avant. John Degenkolb craque dans cette première ascension... Le peloton se regroupe à 21 kilomètres de l'arrivée.

 

Les coureurs se succèdent en tête...

L'équipe Astana fait le tempo pour son leader, Vincenzo Nibali. À 20 kilomètres de la ligne, Frank Schleck (Trek) passe à l'offensive ! Le Luxembourgeois est ensuite rejoint par Vuillermoz (Ag2r) et Denifl (IAM). Trofimov (Katusha), Sepulveda (Bretagne-Séché Environnement) et Niemiec (Lampre) reviennent sur le trio de tête, au sommet de la côte de Bourigaille. Derrière, quelques coureurs essayent de sortir du groupe maillot jaune. À 18 kilomètres de la ligne d'arrivée, le peloton compte 14'' de retard sur les 6 hommes de tête. Ces derniers sont repris par le peloton à 13 kilomètres du but. La descente, vers le bas du Mur de Fayence, s'effectue à vive allure.

Carruso (Cannondale) et Devenyns (Giant-Shimano) sortent du peloton, à 11 kilomètres de la ligne. Le duo de tête compte 12'' d'avance sur l'avant-garde du peloton, mené par un coureur de la Team Sky, à 7 kilomètres de l'arrivée. Nibali fait la descente à bloc. L'Italien essaye de pousser à la faute ses différents concurrents. Grâce à cette descente rapide, le peloton se regroupe à 5,5 kilomètres du but. Le groupe se coupe en trois au bas de la descente. Betancur est pris au piège, mais recolle assez vite. Un kilomètre avant d'entamer le Mur de Fayence, l'équipe Ag2r mène le peloton. Kelderman (Belkin), 8ème au général ce matin, crève, à ce moment-là, au plus mauvais moment...

 

Carlos Betancur s'impose en haut du Mur de Fayence, et s'empare du jaune !

Au pied du mur final, Vuillermoz (Ag2r) attaque ! Le Français creuse le trou. Derrière, Vichot (FDJ.fr) attaque aux 500 mètres. Nibali (Astana) est lâché. Vuillermoz tient bon jusqu'à 200 mètres de la ligne. Slagter (Garmin-Sharp) passe alors à l'offensive. Le maillot jaune, Thomas (Team Sky) est dans le dur, mais limite les dégâts. Dans un virage, Vuillermoz, dans la roue de Rui Costa (Lampre-Merida), chute. Costa en profite pour lancer le sprint de loin. Slagter, essaye de suivre, mais est victime d'un problème mécanique. Le Champion du Monde se voit rejoindre par Carlos Betancur (Ag2r), qui le dépasse. Le Colombien remporte l'étape en puncheur ! Costa termine 2ème. Stybar complète le podium du jour. 

Carlos Betancur, grâce aux bonifications, s'empare du même coup du maillot jaune. Le coureur de l'équipe Ag2r La Mondiale compte désormais 8'' d'avance sur Geraint Thomas (Team Sky) et 18'' sur Rui Costa (Lampre-Merida).

Classement de l'étape 6

1COLBETANCUR GOMEZ Carlos AlbertoAG2R La Mondiale
2PORCOSTA FARIA Rui AlbertoUAE Team Emiratesm.t.
3CZESTYBAR ZdenekQuick-Step Floors+ 3''
4GBRTHOMAS GeraintTeam Skym.t.
5FRAVICHOT ArthurGroupama-FDJm.t.
6FRAGAUTIER CyrilTeam Direct Energie+ 7''
7DANFUGLSANG JakobAstana Pro Teamm.t.
8FRAGALLOPIN TonyLotto Soudalm.t.
9AUTDENIFL StefanIAM Cyclingm.t.
10ESPIZAGIRRE GorkaMovistar Team+ 11''
11SUIREICHENBACH SébastienIAM Cyclingm.t.
12POLMAJKA RafalTinkoffm.t.
13FRAGADRET JohnMovistar Teamm.t.
14ESPROJAS GIL Jose JoaquinMovistar Teamm.t.
15BELBAKELANTS JanQuick-Step Floorsm.t.
16SLKVELITS PeterBMC Racing Teamm.t.
17SLOSPILAK SimonKatusha-Alpecinm.t.
18LUXSCHLECK FrankTrek-Segafredom.t.
19BELVANENDERT JelleLotto Soudalm.t.
20COLSERPA PEREZ Jose RodolfoUAE Team Emirates+ 17''

Classement général provisoire après l'étape 6

1COLBETANCUR GOMEZ Carlos AlbertoAG2R La Mondiale
2GBRTHOMAS GeraintTeam Sky+ 8''
3PORCOSTA FARIA Rui AlbertoUAE Team Emirates+ 18''
4CZESTYBAR ZdenekQuick-Step Floors+ 22''
5ESPROJAS GIL Jose JoaquinMovistar Team+ 24''
6DANFUGLSANG JakobAstana Pro Team+ 25''
7FRAVICHOT ArthurGroupama-FDJ+ 27''
8BELBAKELANTS JanQuick-Step Floors+ 29''
9FRAGAUTIER CyrilTeam Direct Energie+ 31''
10AUTDENIFL StefanIAM Cyclingm.t.
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Alexis ROSE