Paris-Nice
Paris-Nice - Bardet : 'Commencer à courir en leader' Photo : Sirotti

Paris-Nice - Bardet : "Commencer à courir en leader"

 

Vidéo - Drôme Classic 2014, Victoire de Bardet

Romain Bardet sera co-leader de l'équipe Ag2r La Mondiale lors de Paris-Nice, qui partira ce dimanche de Mantes-la-Jolie. Sur la course au soleil, le Français, vainqueur de la Drôme Classic dimanche, sera à la tête de l'équipe terre et ciel en compagnie du Colombien Carlos Betancur, vainqueur du dernier Tour du Haut-Var. Le meilleur Français du Tour de France 2013 espère faire un bon classement général sur la course, qu'il a découvert l'an passé.

"J’avais choisi de ne pas courir en janvier et de démarrer ma saison assez tard, avec le Tour of Oman comme premier rendez-vous. Et j’ai été totalement satisfait puisque j’ai pu y peaufiner ma forme, et surtout rouler à un bon niveau dans l’étape de la Montagne Verte. Le week-end dernier je suis revenu à des schémas de course différents sur la Classic Sud Ardèche et la Drôme Classic. Cela s’est passé à merveille, sur des courses nerveuses où j’ai été acteur les deux jours, et j’ai pu aller chercher ma première victoire professionnelle sur une course d’un jour. C’est très important d’emmagasiner de la confiance avant l’objectif de Paris-Nice", explique l'Auvergnat dans une interview accordée à ASO.

Le parcours de Paris-Nice, sans chrono et sans véritable étape reine, plait au Français : "Naturellement, je me suis réjoui en voyant qu’il n’y avait pas de chrono. Je vois aussi qu’il n’y a pas une seule arrivée reine, où les coureurs d’une équipe pourraient programmer un coup porté à tout le reste du peloton par leur leader. Il va donc falloir gratter des places et des secondes tous les jours. Et pour cela, il faut tenter des choses. Après les premières étapes qu’il faudra passer sans encombres à cause du vent, il y aura un petit écrémage dès le mercredi".

Ce Paris-Nice sera l'occasion pour Bardet de se frotter aux meilleurs mondiaux. Il espère bien faire partie de ceux-ci sur cette épreuve : "Mon but, c’est de commencer à courir en leader, et d’aller chercher un bon résultat au classement général. C’est la suite logique de ma progression, qui s’étalera sur plusieurs saisons. Mais d’ores et déjà, je sens bien que je me suis amélioré par rapport à l’année dernière. Je n’étais pas capable des mêmes performances à cette époque. Cela ne signifie pas que l’apprentissage est terminé, au contraire, mais je veux m’habituer à courir comme ceux qui terminent ces épreuves aux premières places. Et si j’ai les jambes et que l’occasion se présente, je n’hésiterai pas à bousculer tout cela dès la semaine prochaine. En tout cas, le parcours ne s’y est jamais aussi bien prêté. On sort des stéréotypes, et c’est tant mieux".

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Alexis ROSE