Paris-Camembert
Paris-Camembert - Bryan Coquard s'impose au sprint ! Photo : Sirotti

Paris-Camembert - Bryan Coquard s'impose au sprint !

 

Ce mardi se tenait Paris-Camembert, une semi classique française inscrite au calendrier UCI Europe Tour ainsi qu’à la Coupe de France PMU. Cette année, l'épreuve était longue de 200 kilomètres, entre Magnanville et Vimoutiers, avec un final difficile : sept côtes de 9 % à 17 % dans les 80 derniers kilomètres.

 

5 coureurs à l'avant, puis regroupement général à 37 kms de l'arrivée

Sous l'impulsion des équipes Roubaix-Lille Métropole et Bretagne-Séché Environnement, le départ est très rapide. Au km 5, un trio s'échappe à l'avant de la course : Blain (Team Raleigh), Vermeulen (Roubaix-Lille Métropole) et Jakin (BigMat-Auber93). Ce trio, qui creuse un petit trou par rapport au peloton, est ensuite rejoint par Chinello (Area Zero Pro team) puis par De Pauw (Topsport Vlaanderen-Baloise). Après 17 kilomètres de course, il y a donc 5 hommes en tête. Ils comptent alors 25'' d'avance. Le peloton décide de laisser partir cette échappée.

Au km 40, les hommes de tête comptent 4'20'' sur le peloton. L'écart reste plus ou moins le même jusqu'au km 100. Après le premier passage dans la côte de Roiville, l'échappée dispose toujours de 3'35'' sur le paquet, qui commence à mettre en route. Dans la deuxième montée de Roiville, au km 160, l'écart n'est plus que de 55''. Alors que l'échappée est sur le point d'être reprise, le peloton est secoué par des attaques, autour du km 160. On assiste à un regroupement général à 37 kilomètres du but.

 

Des coureurs tentent le coup, en vain, Coquard s'impose au sprint !

Peu après le regroupement, on assiste à de nombreuses attaques. Cependant, le peloton reste groupé, mais roule à une allure très rapide ! Au dernier passage sur la ligne, à 32 kilomètres du final, le peloton est toujours uni. Dans la côte d'Hunière, Cédric Pineau (FDJ.fr) décide d'attaquer. Il compte 6'' d'avance sur un groupe composé d'une vingtaine d'hommes, à 27 kilomètres de la ligne. 7 kilomètres plus loin, il y a deux hommes en tête : Pichon (FDJ.fr) et Delaplace (Bretagne-Séché Environnement). 6'' derrière, il y a Pichot (Europcar). Un groupe de 28 coureurs (Bardet, Minard, Gougeard, Geslin, Vachon, Di Gregorio...) est à 10''. Dans le Mur des Champeaux, Delaplace distance Pichon. Delaplace passe au sommet avec 10'' d'avance sur le groupe principal, mené par Yoann Bagot (Cofidis), Romain Bardet (AG2R) et l'équipe Europcar.

Au pied de la dernière côte du jour, le Renouard, à10 kilomètres de l'arrivée, Delaplace compte 10'' d'avance sur le groupe de poursuivants. Dans l'ascension, le coureur de Bretagne-Séché est repris. Dès le regroupement, Maxime Médérel (Europcar) passe à l'offensive ! Peu avant le sommet, le peloton se regroupe. Julien Simon (Cofidis) passe en tête devant Bryan Coquard (Europcar). Il reste 28 coureurs à l'avant à 4 kilomètres de l'arrivée. De nombreux coureurs essayent de s'extraire de ce groupe ... en vain. Paris-Camembert 2014 se jouera donc au sprint ! À ce petit jeu-là, c'est le Français Bryan Coquard (Team Europcar) qui s'impose, devant Samuel Dumoulin (Ag2r La Mondiale) et Laurent Pichon (FDJ.fr). 

Classement général

1FRACOQUARD BryanTeam Direct Energie4h 41' 56''
2FRADUMOULIN SamuelAG2R La Mondialet. m.t.
3FRAPICHON LaurentGroupama-FDJ
4FRAHARDY RomainCofidis, Solutions Credits
5FRAROUX AnthonyGroupama-FDJ
6FRASIMON JulienCofidis, Solutions Credits
7BELDRUYTS GerryTeam 3M
8FRAMINARD SébastienAG2R La Mondiale
9FRAROSSETTO StéphaneSt. Michel - Auber93
10FRABARDET RomainAG2R La Mondiale
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Alexis ROSE