Milan-San Remo
Milan-San Remo - Matthews : 'J'avais de bonnes jambes' Photo : @TeamSunweb

Milan-San Remo - Matthews : "J'avais de bonnes jambes"

De retour à la compétition après sa chute sur le Circuit Het Nieuwsblad, Michael Matthews a pris la 7e place de Milan-San Remo ce samedi. L'Australien, qui était monté sur le podium en 2015, signe là un résultat prometteur en vue des prochaines échéances. En effet, il disputera notamment Gand-Wevelgem, le Tour du Pays basque et les Classiques ardennaises d'ici la fin du mois d'avril. Son directeur sportif Marc Reef considère s'est dit pleinement satisfait sur le site de l'équipe Sunweb : "Nous avions l'objectif d'obtenir un résultat avec Michael et je pense que nous avons fait tout ce que nous pouvions aujourd'hui. Nous avons toujours été en position, l'équipe a travaillé comme elle le devait pour cela. Nikias était là jusqu'à la première zone de ravitaillement, puis Roy a pris la relève avant qu'Edward ne mette Michael en position pour la Cipressa. Nous avions encore cinq gars en position vers le Poggio. Quand Nibali est parti, il a rapidement fait un trou. Le peloton n'a pas réagi et Tom Dumoulin doutait un peu aussi. Dans le final, nous avons fait ce que nous pouvions pour combler l'écart. Michael a commencé le sprint mais c'était un peu trop tôt et cinq gars l'ont dépassé. Dans l'ensemble, je pense que nous pouvons être heureux avec ce résultat. Bien sûr, nous espérons toujours plus, mais une 7e place sur Sanremo, ce n'est pas mauvais. "

Milan-San Remo - Le résumé vidéo de la course

Matthews a quant à lui déclaré : "Pour ma deuxième course de la saison, les sensations étaient bonnes et je n'ai pas eu de problème avec mon épaule, ce qui est déjà une grande amélioration par rapport aux derniers jours. Je pense que nous avons bien couru, nous espérions que le rythme serait plus soutenu dans la Cipressa et le Poggio mais le vent de face a rendu les choses difficiles. J'ai essayé de placer une attaque dans le Poggio mais ce n'était pas suffisant pour faire la différence. Puis j'ai fait le sprint, peut-être un peu tôt mais je voulais tout tenter pour reprendre Nibali et jouer la victoire. J'avais de bonnes jambes et j'ai essayé".

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Quentin BALLUE


Brèves

Transferts


Sondage

Qui va devenir champion du monde à Innsbruck ?



















Partenaires