Milan-San Remo
Milan-San Remo - Degenkolb est 'vraiment impatient' Photo: Sirotti

Milan-San Remo - Degenkolb est "vraiment impatient"

 

Ce dimanche, au milieu des Cancelarra, Sagan et autres Cavendish, John Degenkolb fait figure d'outsider pour Milan-San Remo. Mais le sprinteur allemand peut naturellement prétendre à la victoire sur le premier Monument de l'année. Très en vue lors du début de saison, notamment à Paris-Nice au début du mois, le coureur du Team Giant-Shimano est l'un des sprinteurs qui passe le mieux les bosses. Cela pourrait lui sourire dans le final accidenté de la classique, avec les ascensions de la Cipressa et du Poggio. D'ailleurs, il a déjà prouvé dans le passé qu'il pouvait briller sur la course transalpine, en terminant 18ème l'an passé et surtout 5ème en 2012.

"Je ne pouvais pas espérer être en meilleure forme. Cela ne signifie pas que je vais gagner mais je suis plein d'espoir" a-t-il déclaré auprès de la Gazzetta dello Sport. Au cours de cette semaine, il s'était déjà exprimé sur le site de sa formation : "Ces longues courses me correspondent vraiment, j'ai eu une bonne préparation d'une semaine lors de Paris-Nice et je suis content de ma forme. De gagner une étape et de prendre le maillot vert, c'est très bon pour la confiance et je suis vraiment impatient d'être dimanche."

Son entraineur Marc Reef a lui déclaré : "John sera le leader absolu pour nous. Nous avons des bons gars pour le soutenir." Tous les espoirs mais aussi toute la pression de l'équipe reposent donc sur Degenkolb du côté de Giant-Shimano, qui rappellons le, avait décidé de ne pas sélectionner Marcel Kittel pour la course.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François FINANCE