Liège
Liège - Gerrans s'impose ... au sprint pour la 100ème ! Photo : Sirotti

Liège - Gerrans s'impose ... au sprint pour la 100ème !

 

LIÈGE-BASTOGNE-LIÈGE: LE DERNIER KM ET L'ARRIVÉE

Ce dimanche 27 avril avait lieu la dernière grande classique du printemps : Liège-Bastogne-Liège. Les coureurs quittaient la ville Liège ce matin à 10h pour un aller-retour de 262,9 kilomètres qu'ils terminaient à Ans, après avoir affronté 10 ascensions classées : la côte de la Roche-en-Ardennes (2 800 mètres à 6,2 %) au kilomètre 70, la côte de Saint-Roch (1 000 mètres à 11,1 %) au kilomètre 123, la côte de Wanne (2 800 mètres à 7,2 %) au kilomètre 167, la côte de Stockeu (1 000 mètres à 12,4 %) au kilomètre 173,5, la côte de la Haute-Levée (3 600 mètres à 5,6 %) au kilomètre 179, la côte de la Vecquée (3 100 mètres à 5,6 %) au kilomètre 201, la côte de la Redoute (2 000 mètres à 8,9 %) au kilomètre 218,5, la côte des Forges (1 900 mètres à 5,9 %) au kilomètre 231,5, la côte de la Roche-aux-Faucons (1 500 mètres à 9,3 %) au kilomètre 243,5 et la côte de Saint-Nicolas (1 200 mètres à 8,6 %) au kilomètre 257,5, soit à 5 kilomètres de l'arrivée. Pas moins de 5 ascensions étaient répertoriées dans les 60 derniers kilomètres de course.

 

Une échappée de 6 coureurs à l'avant, avec 15'05'' d'avance au km 100

En tout début de course, le peloton roule à allure rapide. Dans les premiers kilomètres de la journée, de nombreux coureurs essayent de s'échapper. Mais ce n'est qu'au km 12 que la bonne échappée se forme. Elle est composée de 6 coureurs : Pirmin Lang (IAM Cycling), Michel Koch (Cannondale), Jacobus Venter (MTN), Matteo Bono (Lampre-Merida), Pieter Jacobs (Topsport Vlaanderen-Baloise) et Marco Minnard (Wanty-Groupe Gobert). Ils passent au km 14 avec 2'30'' d'avance sur le peloton, qui laisse donc partir. Au km 30, l'échappée compte 12'50'' d'avance sur le paquet. L'écart monte ensuite au-dessus des 15' : 15'45'' au km 75. Derrière, ce sont les équipes Lotto, BMC, Movistar et Omega Pharma-Quick Step qui mènent la chasse.

Un sprint spécial pour la 100ème édition a été installé au km 100, à Bastogne. C'est Michel Koch qui passe la ligne en premier, et qui empochera donc une récompense de 5 000 € à l'arrivée. À ce même moment, l'écart entre les deux groupes est de 15'05''. Au sommet de la côte de Saint-Roch, au km 123, le peloton passe avec 13'10'' de retard sur l'échappée. À 96 kilomètres de l'arrivée, Jan Bakelants et Roman Kreuziger sont victimes d'une chute au sein du peloton. Ils repartent sans blessures et réintègrent le peloton assez rapidement. Dans la côte de Wanne, Minnard est lâché par les 5 autres échappés. Quelques coureurs, retardés par la chute dans le peloton au km 164, rentrent ensuite sur le peloton : Bardet, Gallopin, Hesjedal, Kreuziger, Porte... Jacobs passe en tête de la côte de Stockeu. Il poursuit sa récolte de points. À ce même moment, on apprend l'abandon d'Andy Schleck...

 

Abandons de Rui Costa et de Joaquim Rodriguez

Dans la côte de la Haute-Levée, l'Espagnol Joaquim Rodriguez (Katusha) est lâché par le peloton... Van den Broeck est lui aussi distancé. Dans cette même côte, le peloton commence à bouger. On assiste notamment à une attaque de Pierre Rolland. Après la côte de la Haute-Levée, l'écart n'est plus que de 6' entre les deux groupes. Le leader de l'équipe Lampre-Merida, Rui Costa chute au km 177. Le Champion du Monde abandonne ... tout comme Joaquim Rodriguez. Les 5 hommes de tête comptent 4'55'' d'avance sur le peloton, à 67 kilomètres de l'arrivée. À l'approche de la côte de la Vecquée, l'équipe Europcar place 5 coureurs dans les premiers rangs du peloton. Dans cette dernière côte, c'est l'équipe Tinkoff-Saxo qui fait le tempo. Au sommet, le peloton bascule avec 3' de retard.

Au pied de la côte de la Redoute, l'échappée compte encore 2'14'' d'avance sur le peloton, alors mené par l'équipe Omega. Dans la Redoute, Bono lâche tout le monde et se retrouve seul en tête de la course, et ce à 44 kilomètres du but, mais est ensuite rejoint par Venter. Derrière, le Français Warren Barguil (Giant-Shimano) attaque dans la Redoute ! Il est suivi par Arredondo et Bakelants. Mais, ils se relèvent et sont rejoints par le peloton. À 37 kilomètres de la ligne d'arrivée, le duo de tête compte 30'' d'avance sur les poursuivants, anciennement dans l'échappée, et 1'09'' du peloton. Les poursuivants sont ensuite repris à 33 kilomètres du but.

 

La course commence dans la Roche-aux-Faucons, Caruso et Pozzovivo essayent...

Dans la côte des Forges, à l'avant, Bono part seul pour de bon en lâchant Venter. Cette dernière côte, fait des dégâts à l'arrière du peloton ! À l'avant du peloton, Alex Howes (Garmin-Sharp) attaque dans le but de durcir la course pour son leader Dan Martin. À 29 bornes du final, Howes est à 30'' de l'homme de tête. Le peloton est alors à 39''. Le coureur de l'équipe Garmin Sharp est ensuite rejoint par d'autres coureurs, mais l'équipe Ag2r La Mondiale décide de rouler, et ça se regroupe. À 23 kilomètres de l'arrivée, Bono n'a plus que 17'' d'avance sur la meute. L'Italien arrive au pied de la côte de la Roche-aux-Faucons avec 10'' d'avance sur le peloton. L'équipe Ag2r fait le tempo dans la côte. Ça monte vite ! Arredondo (Trek) attaque ! Il est suivi par la plupart des favoris : Valverde, Gilbert...etc. Arredondo est suivi par le Colombien Pozzovivo (Ag2r). Ils creusent le trou !

Derrière Samuel Sanchez (BMC) attaque, mais est ensuite rejoint par le groupe des favoris. Kreuziger (Tinkoff-Saxo), Nibali (Astana) et Moreno (Katusha) attaquent ensuite, mais Valverde (Movistar), Gilbert (BMC), Nordhaug (Belkin), Jelle Vanendert (Lotto), Bardet (Ag2r) et Kwiatkowski (Omega) reviennent quelques hectomètres plus loin. Le duo de tête compte alors 13'' d'avance à 15 kilomètres du but. Les relais passent bien à l'avant, mais on assiste à un regroupement à 11 kilomètres du but !

 

... mais Simon Gerrans (Orica) s'impose ... au sprint !

Il y a donc un groupe de 30 coureurs au pied de la dernière côte du jour, la côte de Saint-Nicolas. C'est l'équipe Movistar qui mène ce groupe avant l'ascension. C'est l'équipe Orica qui fait le bas de l'ascension, pour son leader Simon Gerrans. Denifl (IAM) attaque au pied ! Derrière, Sanchez mène le groupe de favoris. Giampaolo Caruso (Katusha) et Pozzovivo attaquent peu avant le sommet de la côte. Le duo creuse l'écart, mais derrière, ça réagit avec Nordhaug, à 2 kilomètres de la ligne. À 1,4 kilomètres de la ligne, l'écart est de 8''. Orica et BMC roulent pour revenir !

Dan Martin (Garmin Sharp) essaye de revenir sur le duo de tête. C'est Caruso qui lance le sprint, mais ça revient de derrière. Dan Martin semble bien parti, quand il chute dans le dernier virage... Valverde, Gerrans, Kwiatkowski se jouent la gagne au sprint et c'est finalement l'Australien Simon Gerrans (Orica) qui s'impose devant l'Espagnol de la Movistar et le Plonais de la formation Omega Pharma-Quick Step.

Classement général

1AUSGERRANS SimonMitchelton-Scott6h37'43''
2ESPVALVERDE AlejandroMovistar Teamm.t.
3POLKWIATKOWSKI MichalQuick-Step Floorsm.t.
4ITACARUSO GianpauloKatusha-Alpecinm.t.
5ITAPOZZOVIVO DomenicoAG2R La Mondiale+ 3''
6NEDSLAGTER Tom JelteTeam EF Education Firstm.t.
7CZEKREUZIGER RomanTinkoffm.t.
8BELGILBERT PhilippeBMC Racing Teamm.t.
9ESPMORENO DanielKatusha-Alpecin+ 5''
10FRABARDET RomainAG2R La Mondiale+ 6''
11BELVANENDERT JelleLotto Soudal+ 8''
12ITAGASPAROTTO EnricoAstana Pro Team+ 10''
13ITACUNEGO DamianoUAE Team Emiratesm.t.
14FRAGAUTIER CyrilTeam Direct Energiem.t.
15NEDMOLLEMA BaukeTeam LottoNL - Jumbo+ 12''
16FRAMOLARD RudyCofidis, Solutions Creditsm.t.
17PORMACHADO TiagoBora-Hansgrohem.t.
18FRAROUX AnthonyGroupama-FDJm.t.
19LUXSCHLECK FrankTrek-Segafredom.t.
20AUTDENIFL StefanIAM Cyclingm.t.
21POLNIEMIEC PrzemyslawUAE Team Emiratesm.t.
22SUIREICHENBACH SébastienIAM Cyclingm.t.
23FRAROLLAND PierreTeam Direct Energie+ 17''
24ALLGESCHKE SimonTeam Sunweb+ 19''
25COLARREDONDO MORENO JulianTrek-Segafredom.t.
26DANFUGLSANG JakobAstana Pro Team+ 23''
27SUIFRANK MathiasIAM Cyclingm.t.
28DANSORENSEN Chris AnkerTinkoff+ 31''
29FRABARGUIL WarrenTeam Sunweb+ 48''
30ITANIBALI VincenzoAstana Pro Team+ 51''
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Alexis ROSE