Le Mag
Le Mag - Benjamin Thomas : 'Mon objectif ? Lever les bras' Photo : @Cyclismactu / Cyclismactu.net

Le Mag - Benjamin Thomas : "Mon objectif ? Lever les bras"

En cette fin d'année, Cyclism'Actu est allé à la rencontre de Benjamin Thomas, qui vient de disputer sa première saison avec l'équipe Groupama-FDJ. Le coureur de 23 ans est revenu à notre micro sur son année 2018 : "Si je devais retenir les bonnes performances cette année je les situerais surtout au niveau des contre-la-montre, où j'ai fait des bons résultats sur les championnats de France (3e). J'ai aussi participer à mon premier mondial de chrono. C'est une chose qui me tenait à coeur de travailler dans ce secteur. J'ai validé mon premier Grand Tour avec la Vuelta, et on a eu des résultats satisfaisants avec l'équipe tout au long de l'année. Tout cela fait que je tire un bilan plutôt positif de cette année 2018", a-t-il expliqué.

Le Mag Cyclism'Actu - Avec Benjamin Thomas

Une année plutôt positive donc pour Thomas qui a donc surtout été marquée par ses progrès en contre-la-montre. Une discipline qu'il apprécie : "Je ne suis pas encore un spécialiste car j'ai encore beaucoup de choses à améliorer, mais j'espère devenir un bon rouleur dans les années futures. Avant je ne m'y consacrais pas tellement mais avec la piste, j'ai une attirance naturelle pour la poursuite, donc ces efforts en position de contre-la-montre ne me dérangent pas du tout. C'est même une discipline que j'aime beaucoup, donc je souhaite continuer à m'investir dans ce domaine et à progresser", assure-t-il.

Cette année, Thomas a pris part à son premier Grand Tour, la Vuelta. Prochaine étape, le Tour de France l'an prochain ? "Le Tour, le Giro, la Vuelta... Je souhaiterais faire encore un Grand Tour l'an prochain, on verra en fonction des programmes de courses et des attentes de l'équipe, notamment sur le Tour ou Thibaut Pinot devrait être le leader. L'équipe sera bâtie autour de lui. S'il veut jouer le général, avec le contre-la-montre par équipes il faudra de bons rouleurs donc des coureurs comme Stefan Küng, qui vient d'arriver, seront sollicités pour cet exercice", explique Thomas. "En 2019, j'espère continuer dans les courses par étapes avec un Grand Tour, apporter encore à l'équipe et pourquoi pas lever les bras, pour ce qui serait ma première victoire avec l'équipe. C'est ce que j'attends de ma saison 2019."

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY


Brèves

Transferts


Sondage

Qui est le coureur de l'année 2018 ?

















Partenaires