Le Mag
Le Mag - Les 24H Vélo du Team Mécénat Chirurgie Cardiaque Photo : Team Mécénat Chirurgie Cardiaque

Le Mag - Les 24H Vélo du Team Mécénat Chirurgie Cardiaque

"Les 24H à vélo, chaque passionné de cyclisme en a rêvé. Depuis quelques temps, c'est devenu réalité. Se retrouver là où depuis des décennies les bolides vrombissent pour gagner la plus prestigieuse épreuve d'endurance du monde est un bonheur partagé". Les mots de Daniel Mangeas, speaker emblématique du Tour de France, donnent le ton. Les 26 et 27 août, sur le circuit Bugatti du Mans, les pilotes automobiles laisseront place aux cyclistes pour la 9e édition des 24 Heures Vélo. Parmi les nombreux engagés, François Pervis mais également six hommes qui auront tout particulièrement à coeur d'avaler les tours de piste. Le Team Mécénat Chirurgie Cardiaque oeuvrera en effet, pour la seconde année consécutive, en faveur de l'association qui porte son nom. Fondée en 1996, celle-ci vise à prendre en charge des enfants originaires de pays défavorisés et atteints de malformations cardiaques, afin de les opérer en France.

Dans le but de récolter des fonds, ces six passionnés de cyclisme tenteront de mouiller le maillot et de faire mieux que l'an passé. En 2016, l'association avait reçu 800 euros grâce à cette initiative, un montant honorable mais encore insuffisant selon Romain Rigaud. Maître-nageur de métier, ce dernier nous a expliqué la manière dont ce projet est né : "On est avant tout une bande de copains, avec quatre anciens cyclistes et deux néophytes qui voulaient vraiment s'y mettre. Et tous les ans depuis maintenant un peu plus de 15 ans, je vais sur le Tour de France. C'est par ce biais que j'ai connu l'association et j'ai voulu allier l'utile à l'agréable. Le projet est né comme ça, j'ai contacté l'association et elle nous a offert un dossard solidaire et tout l'argent que l'on peut récolter va directement à l'association. C'est important car sans cela, on aurait du mal voire on ne pourrait pas participer parce que le coût de la participation est assez élevé, à hauteur de 850 euros pour l'équipe".

Sans être des cyclistes professionnels et sans avoir "une préparation totalement idéale", Romain Rigaud et ses compagnons "essaient de faire au mieux" et de s'organiser, autant individuellement que collectivement : "On essaie de s'organiser à 80% de notre côté car nos emplois du temps sont de manière générale assez incompatibles. Et dès qu'on a une occasion, on essaie d'organiser des sorties longues, voire des sorties de nuit. On s'entraîne aussi parfois dans des conditions proches du réel, sur circuit.  On a eu l'occasion de s'entraîner l'année dernière sur celui de Magny-Cours, ce qui n'est pas possible en temps normal. On a eu la chance de pouvoir y accéder. Chacun essaie de faire le maximum de son côté et on va sur des cyclosportives pour affiner notre préparation. On va bientôt faire la Granfondo New York du Mont Ventoux (25 juin), on a eu l'occasion de faire la Vaujany l'année dernière. Pour certains, la préparation hivernale est aussi axée sur le trial et le Bike & Run pour éviter de couper. Malgré tout, on a tous un métier à côté et on essaie de faire avec les contraintes de nos métiers respectifs".

Pour les accompagner durant cet effort si particulier, les coureurs pourront compter sur toute une équipe. "On a la chance d'avoir, comme l'année dernière, une logistique autour des six coureurs puisqu'on peut compter sur une quinzaine de personnes : deux à trois kinés ou osthéos qui nous procurent des soins après chaque relais, ainsi que des personnes nous aidant pour faire un point sur la mécanique du vélo, nous préparer à manger, à boire... C'est une chance car cela nous a bien aidé. J'ai senti personnellement que c'était quelquechose de précieux, on était en forme à chaque relais pendant les 24 heures", ajoute Romain Rigaud

Après avoir parcouru 824,445 kilomètres en 2016, ce qui représente 197 tours de piste, ils tâcheront ainsi d'intégrer le top 100 au classement du scratch (131e l'an passé) et le top 50 au classement par catégorie (66e l'an passé). "Nous ne sommes pas les meilleurs mais on s'est classé dans le premier tiers par catégorie et dans le premier quart au scratch l'an dernier donc c'était plutôt pas mal pour une première participation", explique-t-il. Avec des conditions comparables voire meilleures que celles qu'ils avaient connues l'année passée, le Team Mécénat Chirurgie Cardiaque espère récolter 1 500 euros au profit de l'association. Chaque don compte alors en sachant qu'une opération du coeur représente environ 12 000 euros pour un seul enfant, vous pouvez contribuer à cette aventure en cliquant ici

Dans le but de récolter des fonds, ces six passionnés de cyclisme tenteront de mouiller le maillot et de faire mieux que l'an passé. Après avoir parcouru 
824,445 kilomètres en 2016, ce qui représente 197 tours de piste, ils tâcheront ainsi d'intégrer le top 100 au classement du scratch (131e l'an passé) et le top 50 au classement par catégorie (66e l'an passé).
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Quentin BALLUE


Brèves

Transferts


Sondage

Que pensez-vous du contrôle anormal de Chris Froome ?












Partenaires