La Vuelta
La Vuelta - Matthews : 'Il y a eu un petit mouvement' Photo : Sirotti

La Vuelta - Matthews : "Il y a eu un petit mouvement"

 

Michael Matthews, 2e de la 8e étape de La Vuelta 2014

Le vainqueur de la troisième étape de cette Vuelta n'a rien pu faire face au vainqueur de la deuxième étape. Michael Matthews échoue tout juste derrière Nacer Bouhanni, sur le huitième jour de ce Tour d'Espagne. Le coureur d'Orica GreenEDGE remontait pourtant très vite face à un Bouhanni parti de très loin. Mais il lui manquera quelques mètres pour passer le coureur de la FDJ.fr, qui fait un petit écart, non pénalisé par les commissaires, malgré la réclamation de Neil Stephens, le directeur sportif de Matthews. Matthews avait pourtant donné l'impression d'accepter le résultat dès la ligne d'arrivée franchie. Il s'était même empressé de féliciter Bouhanni.

« J’avais été parfaitement emmené par mes coéquipiers, et notamment Mitch (Docker), qui m’a déposé dans la roue de Bouhanni, lorsqu’il est parti à 200 mètres de la ligne. C’était parfait ! A 15 mètres de la ligne, je revenais fort, mais il y a eu un petit mouvement, j’ai dû arrêter de pédaler, alors c’était fini. Mais… Il est vraiment rapide ! »

Si Matthews semblait accepté sa défaite, ce n’était donc pas le cas de Neil Stephens, qui a demandé à son coureur de venir avec lui voir les commissaires afin qu’ils re-visionnent les vidéos de l’arrivée. Stephens déclarera par la suite sur le site de l’équipe Orica : « Nous sommes allés voir les commissaires, mais l’organisateur leur avaient déjà demandé de re-visionner les images. Ce qui confirmait mes doutes. Deux étaient pour un déclassement et deux étaient contre. Ils ont dit que c’était une décision difficile, mais ils laissaient la victoire à Bouhanni. Nous devons l’accepter. »

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Antoine PLOUVIN