GP Nobili
GP Nobili - Ponzi au sprint, Valverde repris à 15km Photo : Sirotti

GP Nobili - Ponzi au sprint, Valverde repris à 15km

 

Vidéo de l'arrivée du Grand Prix Nobili 2014

Simone Ponzi s'impose au terme d'un sprint dans le Grand Prix Nobili. Il devance Christian Delle Stelle de la formation Idea et Francisco Ventoso de Movistar. Ponzi apporte la cinquième victoire de la saison à sa formation Nerri Sottoli - Yellow Fluo. L'épreuve a été marquée par l'échappée en solo d'Alejandro Valverde, repris à moins de quinze kilomètres de l'arrivée.

 

50 kilomètres dans la première heure

 

C’est toujours le grand soleil en Italie. Hier à Suno, le lieu de départ de ce Grand Prix Nobili, devant l’usine de ladite société, il faisait 27°C. Alors que l’an passé, c’était la neige. Toujours est-il que le départ de la course a été donné à 11h aux coureurs des vingt-et-une formations présentes. Les têtes d’affiche étaient bien entendu Alejandro Valverde et Fabian Cancellara. Côté Français, on s’appuyait surtout sur Arnaud Démare dans cette épreuve pas facile, mais dont le profil favorise quand même les sprinters. Le sommet de la dernière ascension se situait en effet à 27,5 kilomètres de l’arrivée de Stresa.

Et ça démarre très fort ! Quelques tentatives mais rien ne réussit pendant presque deux heures. Dans la première heure, les coureurs ont quand même parcouru 50,5 kilomètres. Une allure qui faiblit à peine par la suite et entre le kilomètre 80 et 90, avant la zone de ravitaillement, une échappée de cinq coureurs se forme. On y retrouve David Boucher, le Belge de la FDJ.fr qui avait déjà tenté avant, Pavel Brutt de Katusha, Antonio Parinello de Androni Giocattoli, Angel Rubiano Chavez et Juan Pablo Valencia, tous deux de la formation Colombia.

 

Valverde a des fourmis dans les jambes

 

Ces cinq hommes oscilleront entre deux et trois minutes pendant un petit moment, mais déjà au kilomètre 130, la première ascension de la montée de Massino Visconti se profile. Derrière l’allure s’est accélérée et l’écart a fondu. Au bout de la troisième heure de course, la moyenne est toujours de 48,2 km/h. Et dès la première ascension, Alejandro Valverde ouvre les hostilités. Il part seul dans un premier temps pour rejoindre les échappés. Boucher et Valencia sont les premières victimes. Au sommet de ce petit col qui borde le Lac Majeur, Valverde est revenu sur Brutt, Parinello et Rubiano. Les quatre coureurs filent et derrière, Matteo Rabottini de Neri Sottoli est en contre. Les quatre hommes vont alors compter 45’’ d’avance sur Rabottini et 1’ sur un peloton où vient de rentrer Fabian Cancellara, distancé lors de la première ascension.

Nous en arrivons à la seconde ascension de Massino Visconti, et l’écart s’est amenuisé. Dès l’entame des pentes, Valverde part seul. Derrière, le peloton a déjà rejoint Rabottini et revient sur les trois anciens compagnons d’échappée du leader de la Movistar. Valverde est seul devant au sommet. Un groupe de dix-neuf s’est constitué à l’arrière, tandis que Fabian Cancellara, distancé dès le début de la seconde ascension disparaît de la course. C’était pourtant son équipe, Trek qui menait la chasse jusque là, mais pour son sprinter, Fabio Felline.

 

Sprint trés serré

 

Valverde résiste en tête et maintient 20’’ d’avance sur les dix-neuf coureurs qui le suivent, le reste du peloton étant un peu plus loin. Mais dans ce premier groupe, il n’y a pas assez d’équipiers, et ça ne roule pas si bien. Ce qui permet au gros d’un peloton fort amoindri de revenir. La chasse s’organise alors, notamment avec les Bardiani – CSF.

 Au sommet de la dernière ascension, il restait donc 27,5 kilomètres à parcourir. C’est un peu moins de quinze en trop pour Valverde, repris par un peloton mené à grande vitesse par les équipes de sprinter. La suite, on la connaît. C’est un sprint très serré qui conclut l’épreuve. Simone Ponzi s’impose devant Christian Delle Stelle, le coureur de 25 ans, récemment passé du Team Bardiani à Idea. Francisco Ventoso complète le podium. Felline ne prend lui que la sixième place.

Classement général

1ITAPONZI SimoneWilier Triestina-Selle Italia
2ITADELLE STELLE ChristianUnieuro Trevigiani - Hemus 1896
3ESPVENTOSO FranciscoMovistar Team
4ESPLOBATO DEL VALLE Juan JoseMovistar Team
5AUSHOWARD LeighMitchelton-Scott
6ITAFELLINE FabioTrek-Segafredo
7ITABELLETTI ManuelAndroni - Sidermec - Bottecchia
8ITAFINETTO MauroWilier Triestina-Selle Italia
9BREANDRIATO Rafael de MattosWilier Triestina-Selle Italia
10ITACHINELLO FabioArea Zero Pro Team
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Antoine PLOUVIN, à Stresa