GP de Francfort
GP de Francfort - Alex. Kristoff devance Degenkolb Photo : Sirotti

GP de Francfort - Alex. Kristoff devance Degenkolb

 

La 53ème édition du Grand Prix de Francfort (1.HC) se déroulait ce jeudi, sur 202 kilomètres entre Eschborn et Frankfurt. Le parcours était un petit peu vallonné, mais favorisait tout de même les sprinteurs, présents en nombre au départ ce midi.

 

Une grosse échappée à l'avant, les ascensions font du mal au peloton

Le début de course est très animé. On assiste à de nombreuses attaques, mais aucun coureur n'arrive vraiment à s'extraire du peloton pendant la première heure de course. Quelques minutes plus tard, un groupe de 9 coureurs arrive enfin à prendre les devants de la course. Dans celui-ci on retrouve Vorganov (Katusha), Gastauer (Ag2r La Mondiale), Kelderman (Belkin), Voss (NetApp-Endura), Delaplace (Bretagne-Séché Environnement), Rurkiewicz (CCC Polsat Polkowice), Selvaggi (Wanty-Groupe Gobert), Saggiorato (Team Stölting) et Pfingsten (Germany). Au km 77, l'écart entre les deux groupes n'est que de 55'' : l'équipe Giant-Shimano ne laisse pas partir l'échappée. Au km 83, l'avance du groupe de tête est toujours le même.

À 88 kilomètres de l'arrivée, l'échappée a enfin pris une belle avance : 2'10". L'équipe Giant-Shimano refait ensuite le forcing, mais dans l'avant-dernière ascension du jour, John Degenkolb, le sprinteur allemand de l'équipe néerlandaise est légèrement distancé par le peloton... Et de ce fait, le peloton réduit son allure. Dans cette même montée, l'échappée se divise. Il n' y a plus que 5 hommes en tête : Voss, Rurkiewicz, Kelderman, Gastauer et le jeune Silvio Herklotz, qui est revenu seul sur l'échappée dans l'ascension.

 

Un groupe de 12 à l'avant, dont Dumoulin, mais Kristoff s'impose au sprint !

À 48 kilomètres de la ligne, l'écart est descendu à 50". Derrière, c'est l'équipe Bretagne-Séché qui fait la poursuite. Brice Feillu attaque au pied de la dernière ascension du jour. Il est suivi par un coureur de la CCC : Maciej Paterski. Ces deux hommes creusent le trou sur le paquet. Alexandr Kolobnev (Katusha) attaque à son tour à l'avant du peloton. Il est suivi par Samuel Dumoulin (Ag2r La Mondiale) et par Benedetti (NetApp-Endura). Sur le haut de l'ascension, les poursuivants reviennent sur le groupe de tête. Il y a alors 12 coureurs en tête : Feillu (Bretagne), Dumoulin (Ag2r), Paterski (CCC), Herklotz (Team Stölting)Kolobnev (Katusha), Janse Van Rensburg (MTN), Taciak (CCC), Lietaer (Topsport Vlaanderen), Wegmann (Allemagne), Benedetti (NetApp-Endura), Selvaggi (Wanty-Groupe Gobert) et Degand (Wanty-Groupe Gobert). 

Au pied de la descente et sur le plat qui suit, les coureurs de l'échappée s'entendent bien, mais le peloton est situé à quelques secondes derrière. Les 12 de tête ne comptent plus qu'une grosse dizaine de secondes d'avance, à un peu plus de 10 kilomètres du but. Derrière, c'est l'équipe MTN qui chasse pour son sprinteur Gerald Ciolek. Au premier passage sur la ligne, à 8 kilomètres de l'arrivée, le peloton est sur les talons de l'échappée, et tout le monde se regroupe totalement à 4 kilomètres du but, sur l'avant-dernier passage sur la ligne. Ce sont les équipes Ag2r La Mondiale et Katusha qui mènent la meute dans les derniers kilomètres, qui se courent sous la pluie. Le sprint est lancé par Alexander Kristoff (Katusha) ! Le Norvégien n'est pas remonté et s'impose devant John Degenkolb (Giant-Shimano) et Jérôme Baugnies (Wanty-Groupe Gobert).

Classement général

1NORKRISTOFF AlexanderKatusha-Alpecin
2ALLDEGENKOLB JohnTeam Sunwebt. m.t.
3BELBAUGNIES JérômeWanty-Groupe Gobert
4BELJACOBS PieterSport Vlaanderen - Baloise
5BELSPRENGERS ThomasSport Vlaanderen - Baloise
6ALLZABEL RickBMC Racing Team
7ALLWEGMANN FabianTeam EF Education First
8ALLDIETEREN JanTeam Stölting
9POLMATYSIAK BartlomiejCCC Sprandi Polkowice
10FRAJARRIER BenoîtFortuneo - Samsic
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Alexis ROSE