Giro
Giro - Uran : 'On ne doit sous-estimer aucune étape' Photo : OPQS / TDW

Giro - Uran : "On ne doit sous-estimer aucune étape"

 

Rigoberto Uran a fait le strict minimum, samedi, lors de la huitième étape du Giro. Le Colombien d'Omega Pharma-Quick Step est sagement resté dans les roues et a fini dans le même temps que ses principaux concurrents, Nairo Quintana et Cadel Evans. Sixième de l'étape, il a conservé sa deuxième place du général, et pointe toujours à un peu moins d'une minute de l'Australien de la BMC, nouveau maillot rose. 

"C'était une étape difficile" a-t-il sur le site d'OPQS. "La première montée était vraiment difficile, mais je me sentais bien aujourd'hui (hier). Aussi, ça aide beaucoup d'avoir une grande équipe avec moi. Dans la partie plate, ils étaient là, mais aussi dans la montée finale avec Brambilla et Poels. Demain (aujourd'hui), ce sera une autre arrivée en côte, mais sur le papier, ce devrait être plus facile qu'aujourd'hui (hier). Néanmoins, sur ce Giro vous devez faire attention à chaque étape. Vous ne pouvez pas prendre choisir vos étapes et dire 'aujourd'hui sera une journée normale'. Si vous voulez être à l'avant pour le général, vous ne pouvez sous-estimer aucune étape."

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Alexandre MIGNOT