Giro
Giro - Uran est 'vraiment heureux', Poels 'satisfait' Photo : OPQS / TDW

Giro - Uran est "vraiment heureux", Poels "satisfait"

 

Voilà un duo qui a fait forte impression hier, sur les redoutables pentes du Monte Zoncolan, à l'occasion de la vingtième et avant-dernière étape du Giro. Les deux hommes de la formation Omega Pharma-Quick Step, Rigoberto Uran et Wout Poels étaient parmi les plus forts du groupe maillot rose. A vrai dire, seul Nairo Quintana (Movistar), le maillot rose, a réussi à les suivre. Finalement, Uran a conservé sa seconde place au général, tandis que Poels a démontré une fois de plus ses aptitudes de grimpeur. 

"Aujourd'hui (hier), l'équipe a réalisé une nouvelle grande performance" a débuté Uran. "Les gars se sont vraiment battus pour moi. Nous avions envoyé Serry à l'avant afin d'avoir quelqu'un pour m'aider dans la dernière ascension. Mais comme je l'ai dit hier (vendredi), la montée est trop raide pour faire une grande différence. Nous avons tenté, et Wout a fait un bon tempo avec moi. Nous avons repris Serry et il a fait un excellent travail pendant plus d'un kilomètre. Je dois dire que c'était beau de rouler dans cette ascension au milieu d'une telle foule."

"Je suis vraiment heureux de cette deuxième place. Je pense que l'équipe OPQS a fait un grand Giro, et je suis satisfait de ma place sur le podium. Je pense que nous avons saisi toutes les opportunités qui se sont présentées sur la route et, nous avons fait ce que nous avions à faire, donc je suis content. Je suis également content pour le management, le staff, et les sponsors de cette équipe. C'est historique. C'est le premier podium dans un grand Tour dans l'histoire de l'équipe. J'espère que ce n'est que le premier parmi tant d'autres ! On verra dans le futur ce qui peut arriver, et on se battra pour d'autres podiums. Mais ce soir, il est temps de célébrer ce que nous avons réalisé sur ce Giro avec l'équipe et nous allons profiter de l'étape finale de dimanche."

De son côté, Wout Poels est aussi revenu sur la terrible étape du Zoncolan : "C'était une journée épuisante, sévère, mais les jambes étaient bonnes. J'étais là avec Uran. Je ne sais pas ce qui s'est passé avec le coureur de Movistar qui était avec nous, mais à un moment il a décroché, et c'était juste Uran, Quintana, avec moi qui faisait le train devant eux. C'était agréable d'être présent avec ces deux grands coureurs. Deux Colombiens et un mec néerlandais. Ensuite, nous avons repris Serry et il a également fait du bon boulot. Nous avons fait ce que nous pouvions lors de cette avant-dernière journée. C'était bien pour l'équipe d'avoir trois coureurs devant, avec le maillot rose. Nous avons beaucoup travaillé pour ça. Au final, nous avons Rigo à la 2e place du général, et c'était l'objectif de monter sur le podium. Nous l'avons accompli, donc je pense que nous pouvons être satisfaits."

"Quant à moi, je pense que j'ai bien 'performé' également. Le jour du Gavia et du Stelvio, il y avait trop de neige. J'avais vraiment froid. Après deux kilomètres dans le Gavia, j'avais de la neige sur mon visage et sur les lunettes, je ne voyais rien du tout. J'étais totalement gelé. C'était un coup de malchance, sinon j'aurais peut-être aussi pu faire un top 10, bien qu'ayant un rôle d'équipier pour Uran. Mais, c'est le vélo. Mon objectif était d'aider Uran sur cette période de trois semaines et je pense que j'ai fait un bon travail. Je suis impatient de profiter de cette soirée avec mes coéquipiers sachant tout le dur travail que nous avons fourni sur cette épreuve."

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Alexandre MIGNOT