Giro
Giro - Rogers dompte le Zoncolan, Quintana impassible Photo : Sirotti

Giro - Rogers dompte le Zoncolan, Quintana impassible

 

Le Tour d'Italie est sur le point de se conclure, et mes organisateurs avaient prévu en guise d'avant-dernière étape de l'épreuve, une terrible étape de montagne menant à l'effrayant Monte Zoncolan. Les coureurs s’élançaient de Maniago, et devaient escalader le Passo del Pura (11,3 kms à 8 %) dans un premier temps. Puis, après une courte descente de 8 bornes et les coureurs faisaient face à la Sella Razzo (2ème catégorie), une montée très irrégulière de 17 bornes. Et enfin, après avoir basculé dans longue descente très roulante, le peloton atteignait le village d'Ovaro. A la sortie de celui-ci, les coureurs entamaient donc la montée du terrible Monte Zoncolan, où on leur promettait l'Enfer : Deux premiers kilomètres à 9 %, un léger replat à Llariis Piazza puis 5 kilomètres à 15,4 % de moyenne et deux passages à plus de 20 % ! Le final, « plus facile », présentaient trois derniers kilomètres plus roulants malgré des courts passages à 16 et même 18 %. Le dernier gros morceau...

 

Dix-neuf hommes prennent les devants

Sur cette vingtième étape, l'échappée du jour se dégage assez tôt. On y retrouve Franco Pellizotti, Jakson Rodriguez (Androni), Francesco Manuel Bongiorno (Bardiani-CSF), Matteo Rabottini (Vini Fantini), Maxime Monfort (Lotto-Belisol), Pieter Serry (Omega Pharma-Quick Step), Yukyia Arashiro (Europcar), Simon Geschke, Georg Preidler (Giant-Shimano), Maxim Belkov (Katusha), Alex Domont (Ag2r-La Mondiale), Maarten Tjallingii (Belkin), Brent Bookwalter (BMC), Mattia Cattaneo (Lampre-Merida), Dario Cataldo (Team Sky), Nicolas Roche, Michael Rogers (Tinkoff-Saxo), Danilo Hondo et Riccardo Zoidl (Trek). Dans un premier temps, le peloton laisse filer et l'écart grimpe à 4 minutes après 20 bornes. Puis se stabilise, pour être du même ordre de grandeur après 55 kilomètres. Le profil est encore relativement plat et ne prend de la hauteur qu'après 90 kilomètres. 

La première ascension du jour est entamée, et le peloton mené par la Movistar contrôle à son aise, ne laissant pas aux fuyards l'occasion de creuser un trou plus conséquent. Dans ce Passo del Pura, l'échappée perd quelques élements et bascule avec 15 unités en son sein. Dans cette transition entre les deux premières difficultés, le peloton est de seulement 3'25". Dans la foulée, l'échappée, puis le groupe maillot rose, abordent le deuxième col du jour, à 56 kms de l'arrivée. Dans cette montée, Serry, Cataldo, Belkov, Bongiorno, Bookwalter, Cattaneo, Domont, Geschke, Preidler, Zoidl, Monsalve, Pellizotti, Monfort, Roche et Rogers continuent de collaborer. Le peloton, lui, lève le pied et pointe à plus de 6 minutes à 48 kms du but ! 

 

Le peloton laisse l'échappée se jouer l'étape, Europcar tente d'animer

C'est alors qu'Europcar décide de prendre les choses en main. Les coureurs de l'équipe vendéenne imprime un bon rythme afin de réduire l'écart. Et, à 41 kms du but, Rolland décide d'attaquer ! L'ensemble des favoris se jette toutefois dans sa roue. Puis, c'est au tour de Romain Sicard de prendre les devants, mais cette fois-ci, Majka et Pozzovivo prennent son sillage. La Movistar travaille pour ramener le groupe maillot rose sur le trio et le peloton explose complètement. Une quinzaine d'hommes sont encore là, pas plus. Le groupe des favoris se recompose et passe au sommet de la Sella Razzo avec 5'20" de retard sur l'échappée. Il reste 40 kms à parcourir, dont 30 de descente pour aller au pied du Zoncolan. Dans la descente, le peloton calme le jeu sous les commandes de la Movistar, et récupère de nombreuses unités de l'arrière.

A 25 bornes du sommet du Zoncolan, l'écart remonte à 6'20" et ça commence à sentir bon pour les fuyards. Des fuyards qui collaborent bien dans la descente et qui se construisent un avantage conséquent ! L'écart ne cesse de grimper dans la descente, et au bas de celle-ci, il atteint les 7 minutes et 30 secondes ! Dans la foulée, au panneau des 10 derniers kilomètres, les premières pentes du Zoncolan se profilent, et c'est parti pour les fuyards ! Dès le pied, Tim Wellens se charge de faire le train dans ce groupe de fuite. Le peloton arrive au pied du Zoncolan sept minutes après l'échappée, qui entame à ce moment même une première partie très difficile à plus de 15% . La Movistar fait un gros rythme et le peloton explose littéralement dès les premiers hectomètres.

 

Bongiorno déchausse à côté d'un spectateur, Rogers s'en va, Uran et Quintana supérieurs à leurs rivaux

Dans l'échappée, à 6.5 kms de la ligne, on ne compte plus que 7 hommes en tête : Geschke, Preidler, Bongiorno, Pellizotti, Roche et Monsalve. Mais à 6 bornes du but, Pellizotti pose une première offensive. Seuls Bongiorno et Rogers parviennent à s'accroche. Dans le peloton, Kiserlovski attaque également, et personne ne réagit. Le groupe maillot rose perd de nombreux éléments et Igor Anton, ancien vainqueur au Zoncolan, fait le rythme pour Quintana. Kiserlovski est repris, et Evans, Hesjedal sont notamment lâchés. En revanche, les premiers du général sont encore bien là. Devant, Pellizotti ne parvient plus à suivre le rythme imprimé par Michael Rogers et décroche légèrement. Dans le groupe des favoris, Anton mène devant Quintana, Uran, Pozzovivo, Aru, Rolland, Poels et Majka. Ce groupe compte néanmoins plus de 6 minutes sur le ce groupe des favoris.

La victoire est promise à un échappé. Dans le groupe des favoris, Anton s'écarte et Poels se met à rouler pour Uran. Le Néerlandais emmène son leader et Quintana. Le reste du groupe est décroché. Devant, Bongiorno tente d'attaquer Rogers, qui répond bien. Et à 2.8 kilomètres de la ligne, alors que Rogers mène devant Bongiorno, un spectateur veut pousser l'Italien, mais le fait déchausser ! Rogers ne s'en aperçoit pas et continue sur son rythme. Bongiorno perd de nombreuses secondes et ne semble plus en mesure de revenir. Derrière, Poels continue de faire un admirable boulot pour Rigoberto Uran, tandis que Quintana est toujours dans la roue. Quelques secondes derrière, Pozzovio fait le tempo devant Majka, Aru et Rolland, mais ce dernier est à la limite ! 

 

Rogers sort de l'Enfer, Quintana pas mis en danger

Devant Rogers ne se retourne plus et a course gagnée, au détriment du malheureux Bongiorno, décroché à cause d'un spectateur. Sous la flamme rouge, l'Australien compte une grosse vingtaine de secondes d'avance, alors que Pellizotti reprend Bongiorno. La situation des favoris ne changent pas, et Rogers se dirige lui vers un doublé sur ce Giro ! L'Australien conclut difficilement, mais vient lever les bras au sommet du Zoncolan ! Une victoire de prestige pour le coureur de la Tinkoff(Saxo. Pellizotti passe la ligne en seconde position à 36", et Bongiorno prend la 3e place à 45". Derrière, Pozzovivo attaque du groupe de poursuite et revient brièvement sur le groupe Quintana.

Mais Uran en remet une couche et l'Italien craque. Et le schéma de course redevient le même, avec Poels menant devant Uran et Quintana, avec le quatuor derrière. De nombreux échappés coupent dans le même temps la ligne d'arrivée. Quintana est le premier des favoris à couper la ligne, à 4'44", avec Uran dans sa roue. Le coureur de la Movistar s'assure le succès final du Giro. Quelques secondes plus tard, Aru coupe la ligne devant Majka et s'assure lui le podium final. Rolland reste donc quatrième.

Classement de l'étape 20

1AUSROGERS MichaelTinkoff
2ITAPELLIZOTTI FrancoAndroni - Sidermec - Bottecchia+ 38"
3ITABONGIORNO Francesco ManuelBardiani - CSF Pro Team+ 49"
4IRLROCHE NicolasTinkoff+ 1'35"
5USABOOKWALTER BrentBMC Racing Team+ 1'37"
6COLCHALAPUD RobinsonTeam Colombia+ 1'46"
7AUTPREIDLER GeorgTeam Sunweb+ 1'52"
8BELMONFORT MaximeLotto Soudal+ 2'12"
9ITACATALDO DarioTeam Sky+ 2'24"
10ALLGESCHKE SimonTeam Sunweb+ 2'37"
11ITACATTANEO MattiaUAE Team Emirates+ 2'39"
12VENMONSALVE JonathanWilier Triestina-Selle Italia+ 3'03"
13AUTZOIDL RiccardoTrek-Segafredo+ 3'14"
14FRADOMONT AxelAG2R La Mondiale+ 3'21"
15RUSBELKOV MaximKatusha-Alpecin+ 3'46"
16ITAZARDINI EdoardoBardiani - CSF Pro Teamm.t.
17COLQUINTANA ROJAS DayerMovistar Team+ 4'45"
18COLURAN RigobertoQuick-Step Floorsm.t.
19BELWELLENS TimLotto Soudal+ 4'51"
20NEDPOELS WouterQuick-Step Floors+ 4'59"
21POLMAJKA RafalTinkoffm.t.
22ITAARU FabioAstana Pro Team+ 5'01"
23FRAROLLAND PierreTeam Direct Energie+ 5'05"
24ITAPOZZOVIVO DomenicoAG2R La Mondiale+ 5'10"
25NEDKELDERMAN WilcoTeam LottoNL - Jumbo+ 6'25"
26CROKISERLOVSKI RobertTrek-Segafredo+ 6'35"
27BELSERRY PieterQuick-Step Floors+ 6'52"
28COLDUARTE AREVALO Fabio AndresTeam Colombiam.t.
29COLPANTANO JarlinsonTeam Colombia+ 7'01"
30FRADUPONT HubertAG2R La Mondiale+ 7'06"

Classement général provisoire après l'étape 20

1COLQUINTANA ROJAS Nairo AlexanderMovistar Team
2COLURAN RigobertoQuick-Step Floors+ 3'07
3ITAARU FabioAstana Pro Team+ 4'04
4FRAROLLAND PierreTeam Direct Energie+ 5'46
5ITAPOZZOVIVO DomenicoAG2R La Mondiale+ 6'41
6POLMAJKA RafalTinkoff+ 7'13
7NEDKELDERMAN WilcoTeam LottoNL - Jumbo+ 11'09
8AUSEVANS CadelBMC Racing Team+ 12'00
9CANHESJEDAL RyderTeam EF Education First+ 13'35
10CROKISERLOVSKI RobertTrek-Segafredo+ 15'49
11FRAVUILLERMOZ AlexisAG2R La Mondiale+ 24'54"
12ITAPELLIZOTTI FrancoAndroni - Sidermec - Bottecchia+ 26'13"
13FRAGENIEZ AlexandreGroupama-FDJ+ 27'02"
14BELMONFORT MaximeLotto Soudal+ 28'36"
15ITABASSO IvanCannondale Pro Cycling+ 32'08"
16FRADUPONT HubertAG2R La Mondiale+ 35'56"
17ITARABOTTINI MatteoWilier Triestina-Selle Italia+ 46'16"
18AUSROGERS MichaelTinkoff+ 47'47"
19ITACUNEGO DamianoUAE Team Emirates+ 49'22"
20PORCARDOSO Andre Fernando S. MartinsTeam EF Education First+ 51'09"
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Alexandre MIGNOT