Giro
Giro - R. Uran : 'Pas le grand favori pour l'instant' Photo : Sirotti

Giro - R. Uran : "Pas le grand favori pour l'instant"

 

Rigoberto Uran, maillot rose du Giro d'Italia 2014

Ce samedi démarrent les choses très sérieuses sur ce Giro. Ce n’est pas la première étape de montagne de ce Tour d’Italie, mais on commence les successions de cols, les gros pourcentages et les successions d’étapes difficiles. La première semaine avait permis aux favoris de se placer aux avant-postes du général. Mais finalement les seules différences faites résultent du chrono’ par équipe et de la chute de Montecassino. La deuxième semaine a offert une nouvelle hiérarchie grâce au chrono’ de Barolo. C’est désormais Rigoberto Uran qui est en rose au terme d’une impressionnante démonstration dans l’effort individuel.

« Je ne me sens pas être le grand favori pour l’instant, déclare le leader d’Omega Pharma – Quick Step. Tout peut encore arriver, on ne fait qu’entrer dans le vif du sujet. Les écarts ne sont finalement pas très grands et on peut perdre très vite beaucoup en montagne. Quintana, Pozzovivo, Majka… Ils peuvent encore gagner. »

Avec le maillot rose, il a l’avantage au général mais il aura le poids de la course sur ses épaules. Et c’est la première fois que cela lui arrive. « Oui c’est la première fois, mais c’est déjà ma neuvième année professionnelle. Et si je n’ai jamais été leader comme cela, à la fois d’une épreuve de cette envergure et d’une équipe, j’ai beaucoup d’expérience de cette situation en ayant supporter mes anciens leaders dans plusieurs équipes différentes. Je suis en grande condition et j’ai une très forte équipe autour de moi. On a vraiment beaucoup travaillé pour ce Giro. »

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Antoine PLOUVIN