Giro
Giro - R. Uran, encore 2ème : 'Le plus fort a gagné' Photo : Sirotti

Giro - R. Uran, encore 2ème : "Le plus fort a gagné"

 

Rigoberto Uran, 2e du Giro d'Italia 2014

Deuxième… Comme l’an passé. La victoire se dérobe sous les pieds de Rigoberto Uran. Après le premier contre-la-montre de Barolo, on le voyait bien parti pour régner en maître sur ce Giro. Il n’en fut rien. S’il a beaucoup amélioré ses qualités de chronoman, il n’était sans doute pas aussi fort que l’an passé quand la route s’élevait. Le leader de l’équipe Omega Pharma – Quick Step a néanmoins réalisé une belle course, sans commettre réellement d’erreur et en montrant une bonne connaissance de lui-même. Il a privilégié la régularité et c’est sans doute ce qui lui a permis de conserver son rang de dauphin.

 « C’est un bon Giro pour moi. J’étais parti avec un objectif important et finalement il y a cette deuxième place, qui a quand même beaucoup de sens sur une course de trois semaines. J’avais beaucoup travaillé mon chrono’, et j’ai réussi à le gagner. C’est une bonne satisfaction et un signe encourageant pour l’avenir. »

 On se souvient de « l’incident » de l’étape de Val Martello. L’équipe Omega Pharma affirme que, comme le message de RadioCorsa pouvait le laisser penser, la course était neutralisée dans la descente du Stelvio. Moment où Quintana est parti. « Le plus fort a gagné. Je pense que c’est incontestable et je n’ai jamais remis ça en cause. Je crois qu’il n’y a rien de plus à dire. Cet épisode n’a rien changé à la hiérarchie des forces ».

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Antoine PLOUVIN