Giro
Giro - Pozzovivo n'est 'pas surpris' par son équipe Photo : Sirotti

Giro - Pozzovivo n'est "pas surpris" par son équipe

 

La bataille entre les favoris n'a pas véritablement eu lieu samedi, du côté de Montecopiolo, mais Domenico Pozzovivo est sans doute sorti rassuré de cette huitième étape du Giro. L'Italien a pu compter sur une équipe exemplaire et très solide à ses côtés. C'est même la formation savoyarde qui a fait l'essentiel du boulot dans le groupe des favoris dans les cinquante derniers kilomètres, notamment par l'intermédiaire d'Hubert Dupont, Matteo Montaguti et surtout d'un Alexis Vuillermoz impressionnant. 

"Nous avons été très forts collectivement" a confié le directeur sportif Laurent Biondi sur le site officiel de l'équipe. "En dehors de Cadel Evans qui est un peu au-dessus du lot, personne ne domine vraiment ce Giro. Domenico (Pozzovivo) se sentait très bien et il a réussi à rester avec les meilleurs. On ne peut pas être déçu du résultat même si on peut toujours mieux faire. Maxime (Bouet) a quant à lui malheureusement été lâché prématurément car il souffre toujours des suites de sa chute."

De son côté, Pozzovivo a déclaré auprès de Cyclingnews ne "pas avoir été surpris par ce qu'a réalisé [son] équipe." Le petit Italien, 7e de l'étape et désormais dixième du général, a commenté : "J'ai aussi l'impression que les autres équipes ont eu un jour sans. Mais je savais que mon équipe serait bien là dans les ascensions de ce Giro et ils l'ont confirmé. Nous avons forcé le rythme dans la Carpegna car c'est la montée qui convenait le mieux à mes caractéristiques. Nous voulions essayer de lâcher les coéquipiers de mes rivaux car nous savions que les deux dernières ascensions n'étaient pas de vrais cols."

Si le grimpeur de poche n'a pas réussi à se défaire de la majorité de ses rivaux, il a en revanche déjà éliminé Michele Scarponi (Astana) : "L'équipe a fait un excellent travail. J'ai essayé de conclure dans le final, mais avec un Ulissi dans cette condition, c'était impossible de gagner. Mais c'était la première étape de montagne et il y a eu une bonne sélection, donc je suis heureux de la façon dont l'étape s'est déroulée. C'était assez régulier dans la dernière montée et je pense que c'est encore un peu tôt pour dire qui est le plus fort. Je pense que l'ascension finale de dimanche me convient mieux que celle de samedi. Nous allons voir si je peux rester avec les favoris, car nous ne sommes pas encore dans les montées qui me conviennent le mieux."

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Alexandre MIGNOT