Giro
Giro - Ochowicz, directeur de BMC, dénonce l'étape Photo : Sirotti

Giro - Ochowicz, directeur de BMC, dénonce l'étape

 

Giro d'Italia 2014 Etape 16

La seizième étape du Tour d'Italie aura connu bien des déboires. Le temps n'a pas arrangé le déroulement de la course, ni les décisions prises par RCS, l'organisation de l'épreuve italienne, comme le déclare Jim Ochowicz, manager général de l'équipe BMC.

"L'étape de mardi du Giro d'Italia a été une parodie complète. Les  équipes ont reçu une communication officielle au sommet de Stelvio disant que la course serait contrôlée dans la descente pour des raisons de sécurités et d'autres facteurs.

Tout le monde a respecté cette communication officielle sauf deux équipes. L'UCI et l'organisation de la course ont la responsabilité de vérifier que les règles soient respectées. En plus de manquer de respect envers les instructions de course concernant la neutralisation, plusieurs équipes ont déterminé qu'elles seules seraient autorisées à avoir plus de deux voitures de suivi dans le peloton, ce qui a montré un mépris total pour les 20 autres équipes présentes en course.

Nous ne prenons pas position contre les trois coureurs qui montaient ensemble dans le final. Toutefois, l'UCI et l'organisateur, RCS, ont la responsabilité de maintenir des conditions de course justes et nous considérons que cela n'a pas eu lieu. Nous croyons également que les équipes qui ont profité d'avoir plus de deux véhicules de suivi ont agi de façon déloyale et totalement inacceptable.

Respectueusement,

Jim Ochowicz
Président / Directeur général, BMC Racing Team"

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Antoine BARTHÉLÉMY