Giro
Giro - Mezgec trop rapide, Quintana voit la vie en rose Photo : Sirotti

Giro - Mezgec trop rapide, Quintana voit la vie en rose

 

Le premier Grand Tour de l'année touchait à sa fin. Ce dimanche se tenait en effet la 21ème et dernière étape du Tour d’Italie 2014. L'occasion pour certains de profiter, mais pour d'autres d'aller accrocher une nouvelle victoire. Au programme de ce jour, un parcour long de 172 kilomètres, relativement plat avec un seul grand prix de la montagne (le Passo di Monte Croce). Mais surtout, c'est dans le circuit final (à parcourir huit fois) dans les rues de Trieste qu'il fallait être attentif. Ce circuit comprenait une côte de 800 mètres à 4.5%, et les sprinteurs allaient devoir s'employer pour vaincre sur la ligne d'arrivée. 

 

Des célébrations, puis la course

Mais avant cela, place aux rituelles festivités du peloton. Le départ de l'étape est donné sous les coups de 12h35, et le peloton prend un départ très tranquille. Aucun coureur n'attaque pour former une échappée, comme de coutume au départ d'une étape finale de Grand Tour. Nairo Quintana (Movistar), ses coéquipiers, les différents porteurs de maillots distinctifs et bien d'autres posent pour les photographes. L'ambiance est bonne, sous un soleil radieux et les sourires sont de sortie. Du coup, pendant environ 100 bornes, le pack, mis à mal pendant trois semaines, s'octroie une petite balade, à un rythme de sénateur. A un peu moins de 60 kilomètres de l'arrivée, finalement, la Movistar vient prendre le peloton en main.

Le rythme n'est pas encore très élevé mais la ligne d'arrivée est franchie pour la première fois à 57 bornes du but. Huit tours de 7,2 kms sont alors à effectuer avant l'arrivée. Il faut attendre le panneau indiquant les 45 derniers kms pour finalement voir une vraie attaque en tête de peloton : Svein Tuft (Orica-GreenEDGE) sort, en compagnie de Lars Bak (Lotto-Belisol). A 6 tours de l'arrivée, le duo ne compte que 10" sur le peloton, qui maitrise. A 35 kilomètres du but, Tuft et Bak reprennent du temps : 35". A 28 kilomètres de la ligne, les coureurs passent une nouvelle fois sur la ligne. Il reste 4 tours, Bak passe devant Tuft, et derrière, Nacer Bouhanni prend la troisième place du sprint intermédiaire et empoche 12 points pour consolider un peu plus son maillot rouge avant le sprint final.

 

Un finish intense, Mezgec surpuissant

Un tour plus tard, à un peu plus de 21 kms du but, la Cannondale mène le peloton qui se rapproche à 15" du duo de tête. A 18 kms de la ligne, Pirazzi, Quintero et Agnoli sortent à leur tour du peloton et rejoignent le duo de tête. Ils sont donc 5 avec environ 10" d'avance sur le pack à deux tours de l'arrivée ! Dans les kilomètres qui suivent, l'échappée est avalée par le pack. La Team Sky se positionne en tête de groupe et empêche toute tentative. A 7 bornes de la ligne, le son de cloche indiquant le dernier tour retentit. La formation Trek prend alors les choses en main pour Giacomo Nizzolo. Mais c'est la Team Sky qui fait forte impression avec un gros train en place pour Ben Swift. A 4 bornes de la ligne, la Trek reprend les commandes, et ça attaque dans la petite bosse du parcours ! Personne ne parvient à faire la différence, mais le peloton s'étire énormément et Daniel Oss en profite pour attaquer à 2.5 bornes de la ligne !

L'Italien résiste de belle manière et compte encore quelques secondes à 1.5 km du but. Mais peu avant la flamme rouge, le peloton fait l'effort et avale Oss. Trek prend les commandes, puis Sebastien Chavanel accélère dans les 600 derniers mètres. Dans sa roue, Roberto Ferrari, mais aussi Nacer Bouhanni. C'est d'ailleurs l'Italien qui lance le sprint final. Ses concurrents y vont dans la foulée, mais il n'y a pas match ! Luka Mezgec fournit son effort et ne laisse aucune chance aux autres sprinteurs, largement devancés ! Giacomo Nizzolo prend la seconde place devant Tyler Farrar. Nacer Bouhanni, 4e, s'assure lui le maillot rouge.

 

Quintana remporte son premier Grand Tour

Quelques instants plus tard, Nairo Quintana franchit lui la ligne en levant les bras, célébrant son sacre sur ce Giro, son premier sur un Grand Tour. C'est aussi la première victoire d'un Colombien sur le Tour d'Italie. Quintana devance donc au général son compatriote Rigoberto Uran (Omega Pharma-Quick Step) et l'Italien Fabio Aru (Astana). Pierre Rolland (Europcar) échoue lui au pied du podium, quatrième. 

Classement de l'étape 21

1SLOMEZGEC LukaTeam Sunweb
2ITANIZZOLO GiacomoTrek-Segafredot.m.t
3USAFARRAR TylerTeam EF Education First
4FRABOUHANNI NacerGroupama-FDJ
5ITAFERRARI RobertoUAE Team Emirates
6COLDUQUE LeonardoTeam Colombia
7ITAPAOLINI LucaKatusha-Alpecin
8BELVAN DER SANDE ToshLotto Soudal
9SLOBOZIC BorutAstana Pro Team
10BELKEISSE IljoQuick-Step Floors

Classement général

1COLQUINTANA ROJAS Nairo AlexanderMovistar Team88h14'32"
2COLURAN RigobertoQuick-Step Floors+ 3'07"
3ITAARU FabioAstana Pro Team+ 4'04"
4FRAROLLAND PierreTeam Direct Energie+ 5'46"
5ITAPOZZOVIVO DomenicoAG2R La Mondiale+ 6'41"
6POLMAJKA RafalTinkoff+ 7'13"
7NEDKELDERMAN WilcoTeam LottoNL - Jumbo+ 11'09"
8AUSEVANS CadelBMC Racing Team+ 12'00"
9CANHESJEDAL RyderTeam EF Education First+ 13'35"
10CROKISERLOVSKI RobertTrek-Segafredo+ 15'49"
11FRAVUILLERMOZ AlexisAG2R La Mondiale+ 24'54"
12ITAPELLIZOTTI FrancoAndroni - Sidermec - Bottecchia+ 26'13"
13FRAGENIEZ AlexandreGroupama-FDJ+ 27'02"
14BELMONFORT MaximeLotto Soudal+ 28'36"
15ITABASSO IvanCannondale Pro Cycling+ 32'08"
16FRADUPONT HubertAG2R La Mondiale+ 35'56"
17ITARABOTTINI MatteoWilier Triestina-Selle Italia+ 46'16"
18AUSROGERS MichaelTinkoff+ 47'47"
19ITACUNEGO DamianoUAE Team Emirates+ 49'22"
20PORCARDOSO Andre Fernando S. MartinsTeam EF Education First+ 51'09"
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Alexandre MIGNOT