Giro
Giro - Le jour de gloire de Marco Canola, Tulik 3ème Photo : Sirotti

Giro - Le jour de gloire de Marco Canola, Tulik 3ème

 

Ce vendredi, avant un week-end placé sous le signe de la montagne, les coureurs avaient l'occasion de souffler quelque peu sur l'une des dernières étapes plates de ce 97ème Tour d’Italie. Le peloton quittait la ville de Fossano (qui a déjà accueilli le départ du Giro en 2002) pour rejoindre 157 kilomètres plus loin la ville de Rivarolo Canavese. Hormis la Salita di Rivara, une côté classée en 4ème catégorie située à plus de 30 bornes de l’arrivée, le tracé était plat comme la main et les sprinteurs avaient donc une nouvelle possibilité de se disputer la victoire. A moins que ...

 

Six échappés sous contrôle ...

Malgré un profil ne se prêtant guère à la réussite d'une échappée, ils sont nombreux au départ à tenter de prendre le groupe de fuite. Six parviennent finalement à faire le trou : Marco Canola (Bardiani-CSF), Jackson Rodriguez (Androni), Gert Dockx (Lotto-Belisol), Angelo Tulik (Europcar), Jeffry Romero (Colombia) et Maxim Belkov (Katusha). Le peloton se relève immédiatement et laisse un petit écart se faire. L'avance atteint les deux minutes après 30 kilomètres, et il n'évoluera que très peu par la suite. Giant-Shimano et FDJ.fr sont à l'ouvrage dans le peloton pour s'assurer une arrivée groupée. Peu avant la mi-course et le ravitaillement, les fuyards ne comptabilisent que 2'30" au chrono. Un écart qui augmente légèrement par la suite, mais toujours sous le contrôle attentif des équipes de sprinteurs : 3'30" à 55 bornes de l'arrivée. 

A 30 bornes de l'arrivée, la bosse de 4e catégorie est avalée par les échappés, puis par le peloton, qui pointe à 2'30". Et les coureurs arrivent sur une route détrempée par ... de la grêle ! Les bords de route sont blancs, et on peut presque croire à de la neige ! Cette portion dure quelques hectomètres, puis les coureurs retrouvent une chaussée moins dangereuse. Les fuyards produisent alors leur effort et commencent à opposer une vraie résistance au pack. A 22 kms de l'arrivée, les six échappés passent une première fois sur la ligne d'arrivée, suivis 1'40" plus tard par le peloton mené par la FDJ.fr.

 

... mais trois qui résistent jusqu'au bout, Canola le plus costaud

Le pack émet quelques difficultés à reprendre du temps, et pendant ce temps-là, ça bouge à l'avant ! Canola porte un démarrage, suivi par Tulik et Rodriguez. Le trio se détache et compte 1'40" à 15 bornes du but ! Les échappés ont encore du jus, tandis que le pack temporise, la FDJ.fr s'efface et personne ne prend la chasse en main ! Tout devient possible pour les audacieux du jour ! A 10 kilomètres de la ligne, le trio compte encore 1'20" sur le peloton et 15" sur les poursuivants. Mais c'est Omega Pharma-Quick Step qui fait le train à l'avant du pack, et aucune équipe de sprinteur ne vient s'immiscer à la "chasse". De fait, l'écart reste stable, grandit même, au fil que l'arrivée se rapproche. A 7 kilomètres de la ligne, la FDJ revient en tête, mais sans doute trop tard. D'ailleurs, à 5 kilomètres de l'arrivéel'écart est encore de 1'10" et l'échappée semble bien partie pour se jouer la gagne. 

A 4 kms, Canola tente de partir en facteur, assis sur sa selle, tout en puissance, mais le trio se regroupe. Derrière, le pack joue battu. A deux bornes de la ligne, Canola, Rodriguez et Tulik collaborent et le succès du jour semble tendre les bras à l'un des trois. Sous la flamme rouge, les trois hommes sont encore roue dans roue. Ca se regarde, tandis que le pack déboule à toute allure ! Mais l'écart est encore assez suffisant, et au sortir du dernier virage, à 250m de la ligne, c'est Marco Canola qui lance. Rodriguez et Tulik font l'effort dans sa roue, mais ne parviennent pas à remonter l'Italien, bien plus puissant dans la dernière ligne droite. Canola s'offre la plus grande victoire de sa carrière et la première pour Bardiani-CSF sur ce Giro. Le peloton coupe la ligne 11 secondes plus tard, réglé par Nacer Bouhanni devant Giacomo Nizolo. 

Classement de l'étape 13

1ITACANOLA MarcoBardiani - CSF Pro Team
2VENRODRIGUEZ JacksonAndroni - Sidermec - Bottecchiam.t.
3FRATULIK AngeloTeam Direct Energiem.t.
4FRABOUHANNI NacerGroupama-FDJ+ 11"
5ITANIZZOLO GiacomoTrek-Segafredot.m.t
6ITAVIVIANI EliaCannondale Pro Cycling
7SLOMEZGEC LukaTeam Sunweb
8GBRSWIFT BenTeam Sky
9USAFARRAR TylerTeam EF Education First
10SLOBOZIC BorutAstana Pro Team

Classement général provisoire après l'étape 13

1COLURAN RigobertoQuick-Step Floors
2AUSEVANS CadelBMC Racing Team+ 37"
3POLMAJKA RafalTinkoff+ 1'52"
4ITAPOZZOVIVO DomenicoAG2R La Mondiale+ 2'32"
5NEDKELDERMAN WilcoTeam LottoNL - Jumbo+ 2'50"
6COLQUINTANA ROJAS Nairo AlexanderMovistar Team+ 3'29"
7ITAARU FabioAstana Pro Team+ 3'37"
8NEDPOELS WouterQuick-Step Floors+ 4'06"
9SUIMORABITO SteveBMC Racing Team+ 4'20"
10CROKISERLOVSKI RobertTrek-Segafredo+ 4'41"
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Alexandre MIGNOT