Giro
Giro - Le Canadien Hesjedal estime que 'c'était fou !' Photo : Sirotti

Giro - Le Canadien Hesjedal estime que "c'était fou !"

 

Giro d'Italia 2014 Etape 16

Ryder Hesjedal a été l'un des principaux acteurs de la seizième étape du Tour d'Italie. Parti dans la descente du Stelvio avec Nairo Quintana (Movistar) et Pierre Rolland (Europcar), le coureur de l'équipe Garmin Sharp s'est battu jusqu'au bout, à travers le neige et le froid, et a été le dernier décramponné par Quintana à seulement un kilomètre de l'arrivée. Une performance qui le replace dans le Top 10.

A l'arrivée, le coureur Canadien, frigorifié, a déclaré au micro de Cyclingnews : "Les gens semblent avoir oublié 2012, mais je suis de mieux en mieux au fil des jours. Et je vais penser à la suite désormais. Je me sens bien et je sais ce que je peux faire. Je sais que je peux être avec les meilleurs quand les choses se corsent. Je suis resté devant aujourd'hui. Chapeau à Quintana. Il méritait cette victoire. Autant que j'aurais aimé gagner, il l'a mérité".

Après un début de Giro catastrophique avec notamment le contre-la-montre par équipes où Garmin a perdu deux de ses coureurs, Hesjedal monte en puissance et veut en tirer le maximum pendant les étapes difficiles qui attendent une nouvelle fois le peloton du Tour d'Italie : "Je suis déçu de ne pas gagner l'étape, mais compte tenu de la façon dont ce Giro a commencé, je suis vraiment heureux". Concernant la neutralisation, Ryder Hesjedal explique : "Je ne sais pas ce qu'il s'est passé. Je suis resté hors de l'ennui, j'ai roulé avec les gars qui m'entouraient et nous sommes arrivés en bas avec une avance".

"J'espère juste que tout le monde est OK après une journée comme celle-là. C'était fou. Il y avait de grands cols et nous étions en mode survie complet. Les radios fonctionnaient au mieux la moitié du temps. J'étais concentré pour rester sur mon vélo et me garder au chaud", a conclu le Canadien.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Antoine BARTHÉLÉMY