Giro
Giro - L'état des lieux au Général après la chute ! Photo : Sirotti

Giro - L'état des lieux au Général après la chute !

 

Tout peut arriver dans le Sud ! L’incroyable chute collective que nous avons vue lors de cette sixième étape du Giro est quand même loin d’être banale ! Survenue à un peu plus de 10 kilomètres de l’arrivée, elle a totalement disloqué le peloton, au point qu’on se retrouve avec un groupe de six à l’avant, dont le maillot rose et Cadel Evans, mais tous les autres coureurs du classement général sont derrière. Une aubaine pour l’équipe BMC puisqu’Evans était accompagné de Steve Morabito qui a pu rouler et maintenir un écart de 49’’ avec le groupe où était les premiers autres prétendants au général. Déjà auteur d’un excellent chrono’ par équipe plaçant royalement le vainqueur du Tour de France 2011, Evans prend la deuxième place du général, et, derrière… tout le monde est à 1’ et plus… La zone d’arrivée ressemblait plus à une infirmerie à ciel ouvert qu’à une arrivée au sommet d’un grand Tour. Quelques déclarations à la volée :

Evans

- Joaquin Rodriguez : « J’ai mal à la main, je ne peux pas parler, je ne sais pas du tout si ça va ou pas. » Parti à l’hôpital dans la foulée.

- Michele Scarponi : « C’était une très grosse chute, j’ai très mal. »

On comprend un peu l’état d’esprit à l’arrivée. Une véritable hécatombe ! Mais alors, quel est l’état des lieux ce soir ? Tellement de coureurs ont été impliqués qu’on ne peut vous dire dès à présent l’état général des blessures. Nous nous contenterons ici d’une situation au classement général, et des premières bribes d’informations médicales que nous avons.

 

Rodriguez touché à la main et aux côtes, Katusha principale victime 

 

RodriguezC’est le plus touché dans l’affaire. L’espagnol rêvait de remporter son premier grand Tour, avec un parcours qui lui convenait très bien selon ses dires. Lui-même tombé, il souffre d’une fracture du pouce de la main gauche, et des huitième et neuvième côtes,  de l’hémithorax gauche d’après le communiqué médical de l’organisation. Il a quand même tenu à terminer l’étape, à 7’43’’ du vainqueur. Déjà mal parti avec un mauvais chrono’ par équipe, il est désormais soixantième du classement général à 9’40’’ de Michael Matthews. Mais ça en devient anecdotique. L’équipe Katusha vit une dure journée puisque le coureur le plus touché par cette chute n’était autre que Giampaolo Caruso, resté de longues minutes allongé, immobile au sol. L’Italien est touché à la jambe. Quant à Angel Vicioso, il a dû lui aussi abandonner, touché à la jambe et à la hanche. Daniel Moreno réussit à finir avec le groupe des leaders (derrière les six de tête), mais il avait perdu du temps ces derniers jours et est donc à plus de 5’ au général.

 

Quintana, Uran et Pozzovivo perdent au final 49’’

 

UranIls n’ont visiblement pas été touchés dans leurs chairs et ils ne s’en sortent pas trop mal. Finalement, seul Cadel Evans leur a pris du temps.

- Rigoberto Uran, bénéficiant du bon contre-la-montre par équipe d’Omega Pharma, devient le premier favori « derrière Evans », avec 57’’ de retard sur l’Australien. Le deuxième du dernier Giro devançait justement Cadel Evans l’an passé. La recrue Colombienne des « OPQS », perd un temps précieux sur l’Australien, qui lui fait perdre un peu le bénéfice de ce bon chrono’ par équipe.

- Rafal Majka sauve les meubles chez Tinkoff – Saxo, où on comptait aussi sur un Nicolas Roche, relégué très loin. Désormais, le septième du général est à 1’04’’ de Cadel Evans. C’est un coureur qui progresse, il n’a que 24 ans et cette première semaine avant la montagne joue en sa faveur. Il visait un top 5, mais peut-être maintenant peut-il s’attendre à mieux.

- Nairo Quintana : Le retard du chrono’ par équipe s’additionnant à ces 49’’, l’autre Colombien des favoris se retrouve désormais à 1'47’’ de Cadel Evans. Il annonçait après son bon chrono’ de Tirreno, s’être amélioré dans l’effort chronométré et l’un des deux contre-la-montre se fait en col, mais il va quand même falloir boucher ce trou s’il veut espérer remporter son premier grand Tour à 24 ans.

- Wilco Kelderman : On a vu le jeune Néerlandais rouler en tête de ce groupe à 49’’. Sa jeunesse pourrait le desservir, mais en attendant ses aptitudes en montagne, en chrono' et sa position parmi les favoris, à 1’50’’ de Cadel Evans peuvent lui laisser entrevoir un top10. Il avait terminé dix-septième l’an passé.

- Robert Kiserlovski : On ne sait jamais trop à quoi s’attendre du Champion de Croatie. Pour l’instant, il accuse 2’03’’ de retard sur Evans. S’il est dans une bonne forme pour les grands rendez-vous de ce Giro, il peut espérer un bon classement.

 

Les grands perdants : Scarponi, Niemiec et Roche

 

Roche- Michele Scarponi : C’est l’un des grands perdants du jour. Il était huitième du classement général ce matin à seulement 26’’ d’Evans. Tombé, il souffrait à l’arrivée, mais ça ne semble pas trop grave. L’Italien qui porte l’as est relégué à 2’07’’ de Cadel Evans et il aura visiblement laissé des forces dans l’affaire. Avec plus de 200 kilomètres vendredi d’un parcours loin d’être tout plat, pas sûr qu’il ait récupéré d’ici samedi et les deux étapes de montagne qui s’annoncent.

- Przemyslaw Niemiec : Le coureur de la Lampre est tombé. Ecorché sur le côté gauche et souffrant de la hanche, il perd du temps, mais moins qu’il ne pouvait le craindre grâce à son coéquipier Cattaneo qui lui a prêté son vélo. Le voilà désormais à 3’20’’ de Cadel Evans. La suite va être compliquée.

- Nicolas Roche : Il a perdu énormément de temps aujourd’hui. Impliqué dans la chute, il a rassuré ses fans sur Twitter. Rien de grave, mais il perd plus de 15’ aujourd’hui. Le voilà hors jeu dans la course au général. L’Irlandais affirme qu’il lui faudra plusieurs jours pour récupérer mais qu’on le verra à l’attaque sur ce Giro.

On n'oublie pas le principal touché du jour, Joaquin Rodriguez, dont nous vous parlions en début d’article.  

Classement général provisoire après l'étape 6

1AUSMATTHEWS MichaelMitchelton-Scott
2AUSEVANS CadelBMC Racing Team+ 21''
3COLURAN RigobertoQuick-Step Floors+ 1'18''
4POLMAJKA RafalTinkoff+ 1'25''
5SUIMORABITO SteveBMC Racing Teamm.t.
6ITARABOTTINI MatteoWilier Triestina-Selle Italiam.t.
7ITASANTAROMITA IvanMitchelton-Scott+ 1'47''
8ITAARU FabioAstana Pro Team+ 1'51''
9BELWELLENS TimLotto Soudal+ 1'52''
10ITABASSO IvanCannondale Pro Cycling+ 2'06''
11COLQUINTANA ROJAS Nairo AlexanderMovistar Team+ 2'08''
12NEDKELDERMAN WilcoTeam LottoNL - Jumbo+ 2'11''
13FRABOUET MaximeAG2R La Mondialem.t.
14ITAPOZZOVIVO DomenicoAG2R La Mondialem.t.
15ITAULISSI DiegoUAE Team Emirates+ 2'22''
16CROKISERLOVSKI RobertTrek-Segafredo+ 2'24''
17ITASCARPONI MicheleAstana Pro Team+ 2'28''
18ESPSANCHEZ GONZALEZ SamuelBMC Racing Team+ 2'34''
19ITACATALDO DarioTeam Sky+ 2'36''
20ITABRAMBILLA GianlucaQuick-Step Floors+ 2'46''
22BELMONFORT MaximeLotto Soudal+ 2'48''
24FRAROLLAND PierreTeam Direct Energie+ 3'01''
25NEDPOELS WouterQuick-Step Floors+ 3'10''
26ITACUNEGO DamianoUAE Team Emirates+ 3'13''
31FRAGENIEZ AlexandreGroupama-FDJ+ 3'28''
32POLNIEMIEC PrzemyslawUAE Team Emirates+ 3'41''
39CANHESJEDAL RyderTeam EF Education First+ 4'39''
42AUTZOIDL RiccardoTrek-Segafredo+ 5'04''
48ESPMORENO DanielKatusha-Alpecin+ 5'46''
60ESPRODRIGUEZ OLIVER JoaquimKatusha-Alpecin+ 9'40''
80IRLROCHE NicolasTinkoff+ 15'55''
106COLARREDONDO MORENO JulianTrek-Segafredo+ 19'50''
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Antoine PLOUVIN