Giro
Giro - Gayant : 'Ils partent battus en face de Nacer' Photo : Sirotti

Giro - Gayant : "Ils partent battus en face de Nacer"

 

La victoire d'étape a échappé aux sprinteurs, vendredi, lors de la treizième étape du Giro. A qui la faute ? La FDJ.fr ? Les autres ? Les points de vue divergent évidemment selon les équipes. Et si selon Elia Viviani et Giacomo Nizzolo, l'équipe française se devait de mener la poursuite puisque comprenant dans ses rangs le grand favori Nacer Bouhanni, on ne tient pas le même discours du côté de la formation du Trèfle. 

Martial Gayant, directeur sportif sur le Tour d'Italie, fait aussi valoir des arguments convaincants : "C'est à eux de prendre leurs responsabilités. Nous, nous avons déjà trois étapes dans la musette et le maillot rouge du classement par points." Sous entendu, eux n'ont rien. "On est triste d'être battu comme ça à cause de tout le travail qui a été fait. Mais ça veut dire aussi que les directeurs sportifs ont du mal à faire confiance à leurs sprinteurs. Ils partent battus en face de Nacer Bouhanni. On n'a pas récolté cette fois malgré tout ce qui a été fait mais Nacer a marqué des points pour le maillot rouge. Ne soyons pas trop amers."

D'autant que le staff de la FDJ.fr s'attendait à une telle situation : "J'avais prévenu au briefing d'avant-course : "Ne vous attendez pas à des cadeaux". Le scénario idéal, c'était une échappée de deux coureurs. Ils sont partis à six et ils ont accéléré après le ravitaillement" a détaillé Gayant auprès de l'AFP. "On devait laisser jusqu'à trois minutes d'écart mais on n'a pas eu de relais, à part un coureur de Giant-Shimano(Stamsnijder). On n'a pas vraiment vu les Trek ou les Cannondale nous renforcer."

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Alexandre MIGNOT