Giro
Giro - Fabio Aru règne en maître à Montecampione Photo : Sirotti

Giro - Fabio Aru règne en maître à Montecampione

 

Au lendemain d'une grande étape de montagne qui n'a cependant pas fait énormément de dégâts au général, les coureurs du Giro prenaient ce dimanche la direction du Plan di Montecampione. Le tracé était simple : 200 kilomètres de plat depuis la ville de départ, Valdengo, pour atteindre le pied de l'ascension finale. Une course de côte donc, mais avec un juge de paix très difficile, de par sa longueur (20 kms) et de son pourcentage moyen (7,5%). Le peloton passait d'une altitude à 200 mètres à quasiment 1 700 mètres en l'espace de vingt kilomètres. Vingt bornes d'ascension qui se décomposaient en plusieurs parties : une première de 11 kms à près de 8% de moyenne, puis une portion de faux-plat (3-4%) d'environ 4 kilomètres puis une dernière partie (la plus dure) de six kilomètres à quasiment 9%. Une pente néanmoins régulière sans gros à-coups ni énormes pourcentages. Une bataille pour le général était de nouveau attendue. 

 

Une échappée de 12 hommes contrôlée par le peloton

Le départ est donné sous les coups de 11 heures, et après une quinzaine de kilomètres, un groupe se dégage à l'avant de la course. C'est l'échappée du jour. On y retrouve Maxime Bouet (Ag2r-La Mondiale), Enrico Barbin (Bardiani-CSF), Jackson Rodriguez (Androni), Daniele Ratto (Cannondale), Rodolfo Torres (Colombia), Johan Le Bon (FDJ), Andre Cardoso (Garmin-Sharp), Damiano Cunego (Lampre-Merida), Adam Hansen (Lotto-Belisol), Luca Paolini (Katusha), Simon Geschke (Giant-Shimano) et Fabio Felline (Trek). Le peloton laisse filer et l'avance grimpe à 4 minutes après 50 kilomètres. L'écart se stabilise pendant un moment, et comme la veille, repart de plus belle dans la deuxième moitié de course. Sur un tracé tout plat, le peloton lâche du lest et pointe à près de 10 minutes à 90 kms du but. 

Dans le peloton, Neri-Sottoli prend alors les commandes, n'ayant personne dans le groupe de tête. Luca Scinto fait rouler ses troupes et l'écart diminue peu à peu. Il est de 8 minutes à 75 bornes du but, et de 6'15" à 50 kilomètres du sommet de Montecampione. Trek vient mettre quelques hommes à rouler, tandis que Neri-Sottoli poursuit aussi son boulot. Le peloton s'étire et l'écart ne cesse de baisser. Ainsi, à 30 kilomètres du but, soit à dix du pied de la seule et unique ascension du jour, on ne compte plus que quatre minutes d'écart. Les échappés ne se désunissent pas et continuent de collaborer. Et ce, jusqu'au pied du Plan di Montecampione, alors que la Movistar prend les rênes du peloton à l'approche du col.

 

Arredondo passe à l'offensive dès le pied

A l'avant, les échappés entrent sur les premuères pentes, tandis que l'écart passe sous les deux minutes. Les premières offensives ne tardent pas, et c'est Adam Hansen qui lâche la première banderille. Personne ne parvient à prendre la roue de l'Australien qui s'en va seul. Derrière, le peloton entame à son tour la montée finale, et Julian Arredondo ne perd pas son temps. Maillot de meilleur grimpeur sur le dos, le Colombien attaque dès le pied. Pirazzi fait l'effort pour accrocher sa roue. Les deux hommes font un petit trou sur le peloton, emmené par les coéquipiers d'Uran, mais l'écart n'est pas énorme. Devant, Hansen s'écrase un peu, tandis qu'Andre Cardoso fait belle impression et revient sur l'Australien. A 15 kms du but, le duo compte 1' sur le groupe Arredondo tandis que le peloton explose complètement et n'est que 15" derrière le Colombien.

Ils ne sont déjà plus qu'une vingtaine dans le groupe maillot rose que Samuel Sanchez se charge de mener. Devant, Torres revient en compagnie de Felline sur le duo, mais leur avance à vitesse grand V. A 13 bornes du sommet, Cardoso tente donc d'attaquer, mais Hansen réagit. Le Portugais retente sa chance, mais l'Australien ne le lâche pas, et Arredondo ainsi que le groupe maillot rose se rapprochent, à 20" et 35" à 12 kms du but. Arredondo fait rapidement la jonction et récupère Felline qui jette ses dernières forces pour mener son coéquipier. Seul Cardoso s'accroche au duo Trek. Puis Felline lâche, et à 11 kms du but, Arredondo et Cardoso sont les deux hommes en tête, chassé par Zardini, avec le groupe maillot rose mené par Brambilla (Omega Pharma-Quick Step) à 15". Les favoris temporisent quelque peu et le duo de tête reprend un peu de temps, mais ça bouge à un peu moins de 10 bornes du but ! 

 

Rolland tente sa chance, Aru met en difficulté les favoris et s'impose ! 

Philip Deignan sort du peloton, revient rapidement sur Arredondo et Cardoso... et les dépasse ! Derrière, Arredondo se met à rouler en tête du groupe. Cela met Basso et Hesjedal en difficulté. A 8 kms du sommet, Deignan est toujours en tête et Michael Rogers prend le groupe maillot rose en main, où l'on ne retrouve plus qu'une dizaine de coureurs, les principaux. Deignan, lui, compte 20" d'avance à 7 bornes du sommet, alors que Basso et Hesjedal font leur retour aux côtés des favoris. Ces derniers n'esquissent pas le moindre geste, et pointe à 22" de Deignan à 5 bornes du but. C'est alors que Pierre Rolland décide de lancer les hostilités, il est suivi par Uran, qui contre dans la foulée, mais tout le monde suit, et ça s'observe ! Rolland en profite et démarre. Pellizotti contre, Morabito également tout comme Kirserlovski. Les autres favoris se regardent et aucun ne prend la responsabilité d'attaquer. Devant, Rolland fait la jonction avec Deignan tandis que Duarte tente de revenir. 

Les favoris, eux, sont pris en main par Morabito. A 3 bornes du but, Rolland mène devant l'Irlandais, et le duo compte 35" sur le groupe de favoris. Un groupe que décide de secourer Aru ! Le jeune Italien attaque et emmène Uran sur son porte-bagage. Devant Duarte reprend Rolland et Deignan et attaque. Seul le Français suit tandis qu'Aru et Uran reviennent à grande vitesse. Si bien qu'à un peu plus de 2 bornes du but, la jonction est faite : Aru, Uran, Rolland et Duarte sont en tête, et Aru décide d'en remettre une immédiatement. Quintana revient de l'arrière et s'en va chasser l'Italien. Rolland accroche sa roue un instant mais doit ensuite céder. Uran, lui, ne peut pas y aller. Sous la flamme rouge, Aru compte une quinzaine de secondes sur un trio Quintana-Rolland-Duarte. L'Italien d'Astana peut croire à la victoire, d'autant que Quintana, Rolland et Duarte se marquent et ne parviennent pas à combler le trou. Aru insiste dans le dernier kilomètre et parvient à résister ! Le jeune transalpin remporte cette étape au sommet de Montecampione, Duarte prend la deuxième place à 20", suivi par Rolland et Quintana. Uran termine 5e à environ 38" et conserve son maillot rose. 

Classement de l'étape 15

1ITAARU FabioAstana Pro Team
2COLDUARTE AREVALO Fabio AndresTeam Colombia+ 21"
3COLQUINTANA ROJAS Nairo AlexanderMovistar Team+ 22"
4FRAROLLAND PierreTeam Direct Energiem.t.
5COLURAN RigobertoQuick-Step Floors+ 42"
6POLMAJKA RafalTinkoff+ 57"
7ITAPELLIZOTTI FrancoAndroni - Sidermec - Bottecchia+ 1'08"
8ESPMORENO DanielKatusha-Alpecinm.t.
9CANHESJEDAL RyderTeam EF Education First+ 1'13"
10AUSEVANS CadelBMC Racing Teamm.t.
11NEDKELDERMAN WilcoTeam LottoNL - Jumbom.t.
12ITAPOZZOVIVO DomenicoAG2R La Mondialem.t.
13CROKISERLOVSKI RobertTrek-Segafredom.t.
14IRLDEIGNAN PhilipTeam Skym.t.
15ITABASSO IvanCannondale Pro Cycling+ 2'17"
16SUIMORABITO SteveBMC Racing Teamm.t.
17NEDPOELS WouterQuick-Step Floors+ 3'13"
18PORCARDOSO Andre Fernando S. MartinsTeam EF Education Firstm.t.
19FRAGENIEZ AlexandreGroupama-FDJ+ 3'19"
20FRAVUILLERMOZ AlexisAG2R La Mondialem.t.

Classement général provisoire après l'étape 15

1COLURAN RigobertoQuick-Step Floors
2AUSEVANS CadelBMC Racing Team+ 1'03
3POLMAJKA RafalTinkoff+ 1'50
4ITAARU FabioAstana Pro Team+ 2'24
5COLQUINTANA ROJAS Nairo AlexanderMovistar Team+ 2'40
6ITAPOZZOVIVO DomenicoAG2R La Mondiale+ 2'42
7NEDKELDERMAN WilcoTeam LottoNL - Jumbo+ 3'04
8FRAROLLAND PierreTeam Direct Energie+ 4'47
9CROKISERLOVSKI RobertTrek-Segafredo+ 5'44
10NEDPOELS WouterQuick-Step Floors+ 6'32
11CANHESJEDAL RyderTeam EF Education First+ 6'44"
12ITABASSO IvanCannondale Pro Cycling+ 7'42"
13SUIMORABITO SteveBMC Racing Team+ 8'28"
14FRAVUILLERMOZ AlexisAG2R La Mondiale+ 10'45"
15ITAPELLIZOTTI FrancoAndroni - Sidermec - Bottecchia+ 11'02"
16FRAGENIEZ AlexandreGroupama-FDJ+ 13'08"
17BELMONFORT MaximeLotto Soudal+ 13'37"
18ITARABOTTINI MatteoWilier Triestina-Selle Italia+ 14'25"
19COLDUARTE AREVALO Fabio AndresTeam Colombia+ 14'46"
20ESPHERRADA LOPEZ JoseMovistar Team+ 15'59"
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Alexandre MIGNOT