Giro
Giro - Fabio Aru, 3e : le nouveau grand espoir Italien Photo : Sirotti

Giro - Fabio Aru, 3e : le nouveau grand espoir Italien

 

Fabio Aru, 3e du Giro d'Italia 2014

Il est le premier non Colombien du classement général. Et surtout le premier Italien. Depuis sa victoire à Montecampione, sur les lieux des exploits de Marco Pantani, Fabio Aru a capté toute l’attention du public Italien qui a fait de lui une star. Mais résumer son Giro à cette victoire serait faire l’impasse sur l’essentiel. Qui est que le leader de rechange de l’équipe Astana (après que Michele Scarponi ait perdu tout espoir) a réalisé une course parfaite. Présent à chaque fois que la route s’élève, offensif, réalisant un incroyable chrono’ sur le Monte Grappa, on s’attendait toujours à le voir faiblir. Et bien non ! A 23 ans, il parvient à finir troisième de son grand Tour national sans avoir commis d’erreur sur ces trois semaines.

« C’est un moment important dans ma carrière. J’ai encore du mal à y croire. Mais ce Giro est un chapitre qui se ferme et j’ai encore beaucoup à apprendre, à améliorer et il va me falloir maintenant faire les choses de la meilleure manière possible. J’ai vraiment pris ce Giro jour après jour car je ne connaissais pas mes limites. Jusqu’ici je n’étais pas un vainqueur. Chez les Espoirs, j’ai attendu trois ans avant de remporter quelque chose. J’ai eu besoin de temps pour éclore. Mais ça m’a donné la force de continuer à travailler toujours plus dur et m’entrainer toujours plus pour faire la vie de cycliste. En tout cas, ce Giro est une grande expérience. J’avais travaillé beaucoup cet hiver. Maintenant j’ai hâte de me reposer quelques jours à la maison ». 

S’il veut viser la victoire dans les grands Tours à venir, il lui faudra encore travailler son contre-la-montre.

 

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Antoine PLOUVIN