Giro
Giro - Evans : 'Les leaders ont été isolés assez tôt' Photo : Sirotti

Giro - Evans : "Les leaders ont été isolés assez tôt"

 

Cadel Evans n'était pas aérien hier, dans la montée vers Oropa. Pourtant, au terme de cette 14ème étape du Tour d'Italie, l'Australien pointait toujours au deuxième rang du général, ayant même repris quelques secondes à Rigoberto Uran (Omega Pharma-Quick Step), cinq pour être précis : "J'aurais pu reprendre quelques petites secondes de plus, mais il y avait des coureurs devant moi." Le leader de la BMC ne s'est pas affolé au moment de l'attaque de Domenico Pozzovivo et a décidé de monter au rythme. C'était du chacun pour soi. "Quelqu'un a imprimé un tempo très dur au pied de l'ascension. Cela a éliminé beaucoup de coureurs qui auraient pu monter au tempo, dont Samuel Sánchez et Steve Morabito, qui auraient pu être à mes côtés plus tard dans la montée. Tous les leaders se sont retrouvés isolés assez tôt." Quelques coureurs se sont avérés plus fringuants qu'Evans ou Uran hier, reste à savoir si les deux premiers du général montreront un autre visage ce dimanche. 

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Alexandre MIGNOT