Giro
Giro - Cadel Evans : 'Pozzovivo fait forte impression' Photo : Jean-Claude FAUCHER

Giro - Cadel Evans : "Pozzovivo fait forte impression"

 

Cadel Evans, maillot rose du Giro d'Italia 2014

Il a été attaqué… Mais ce sera finalement une journée tranquille pour le maillot rose Cadel Evans. Mis à part Pozzovivo, ce ne sont ni l’attaque de Rigoberto Uran, ni celle de de Robert Kiserlovski qui auront inquiété le leader des BMC. Domenico Pozzovivo gagne certes une trentaine de seconde sur Evans, mais il en avait 1’50’’ de retard.

« Je ne suis pas le seul intéressé par la victoire sur ce Giro. Il n’y avait pas qu’à moi de faire l’effort. Mais je pense qu’il sera plus contrôlé à l’avenir, car il a montré qu’il était fort ».

Du reste donc, statut quo. « Il est trop tôt pour voir quels coureurs sont les meilleurs. Nous avons eu des étapes longues, plusieurs fois plus de 200 kilomètres, des conditions météorologiques difficiles. Je pense que tout le monde est fatigué et le niveau assez égal. La semaine prochaine, après une bonne journée de repos demain, nous aborderons des étapes plus sélectives et c’est seulement là que nous pourrons savoir qui est le meilleur.  

Hier, il nous avait dit que Nairo Quintana était potentiellement le plus dangereux. Mais il ne s’est, pour l’instant, encore jamais montré à l’attaque. « Difficile de dire de quoi est capable Quintana. On ne peut se reporter qu’à son Tour de France de l’an passé, mais il n’a encore rien démontré de tel cette année. Il y a d’autres coureurs qui font forte impression comme Domenico Pozzovivo, qui a une très forte équipe, ou encore Fabio Aru… »

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Antoine PLOUVIN