Giro
Giro - Bongiorno : 'En colère avec ce qu'il s'est passé' Photo : Sirotti

Giro - Bongiorno : "En colère avec ce qu'il s'est passé"

 

Résumé de la vingtième étape du Tour d'Italie

Manuel Bongiorno a de quoi être en colère. Le coureur de l'équipe Bardiani-CSF était en compagnie de Michael Rogers (Tinkoff Saxo) dans la terrible montée du Zoncolan. Alors qu'une victoire d'étape sur le Tour d'Italie se jouait, l'Italien a été victime d'un geste d'un spectateur. Poussé, Bongiorno a heurté la roue de Rogers et a dû mettre pied à terre. Le temps de repartir, Michael Rogers avait creusé l'écart et s'était déjà envolé vers la victoire. Bongiorno, impuissant, a franchi la ligne d'arrivée en troisième position.

"Il est clair que je suis en colère avec ce qu'il s'est passé. Les fans sur les routes sont notre force, mais ils doivent rester à leur place et ne pas toucher les coureurs. Je pensais à cette étape depuis le début du Giro. J'ai attendu le Zoncolan et surtout les derniers kilomètres pour placer une attaque décisive. Peut-être que Rogers aurait gagné mais nous étions sur un pied d'égalité. Un peu de satisfaction quand même : j'ai terminé sur le podium d'une des étapes reines du Giro", a déclaré Manuel Bongiorno sur le site de son équipe.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Antoine BARTHÉLÉMY