Gent-Wevelgem
Gent-Wevelgem - John Degenkolb prend sa revanche Photo : Sirotti

Gent-Wevelgem - John Degenkolb prend sa revanche

 

Vidéo - Gent-Wevelgem 2014

Ce dimanche avait lieu la 76ème édition de Gent-Wevelgem, soit la 7ème épreuve du calendrier UCI World Tour de la saison. Cette course, une des quatre flandriennes de l'année est disputée seulement 48 heures après le GP E3 et une semaine avant le Tour des Flandres. Vainqueur en 2013, Peter Sagan était l'un des favoris de cette épreuve même s'il ne fallait pas oublier Boonen, Cancellara et en cas d'arrivée au sprint Greipel, Demare, Degenkolb ou encore Kirstoff. Concernant le parcours, le départ avait lieu à Deinze. Le peloton grimpait le Mont Cassel à deux reprises. A noter que les coureurs faisaient un enchaînement Baneberg-Mont Kemmel-Monteberg avant de grimper à nouveau le Baneberg et le Mont Kemmel. Cette édition passait par Ploegsteert, Dixmude ou encore Ypres, pour le centenaire de la Première Guerre Mondiale.

 

Une échappée partie rapidement

Dès le départ, les coureurs présents veulent se faire la guerre. Après seulement quelques centaines de mètres, les attaques s'enchainent et 7 kilomètres après l'agitation du drapeau blanc, l'échappée matinale composée de 5 coureurs se forme. A l'avant, Marcel Aregger (IAM Cycling), Manuele Boaro (Tinkoff-Saxo), Sebastian Lander (BMC), Jaco Venter (MTN-Qhubeka) et Frédérik Veuchelen (Wanty-Groupe Gobert). L'écart monte rapidement pour atteindre plus de 7 minutes. Pendant quelques dizaines de kilomètres le peloton gère jusqu'a atteindre la première montée du Mont Kemmel. A ce moment, les choses commencent à bouger. A l'avant, Boaro semble avoir des fourmis dans les jambes et embraye ce qui met en difficulté Lander. Tandis que dans le peloton, c'est Tom Boonen en personne qui décide de prendre les commandes. Il se teste, accelère et passe en première position au sommet. Dans sa roue, Cancellara, Demare et Hushovd. Ils entament la très dangereuse descente en tête avant de se relever et de voir le peloton se regrouper. Devant, il ne sont maintenant plus que 4 car à 75 kilomètres de l'arrivée, Boaro, encore, décide de relancer le groupe d'hommes de tête. 

 

Dans un mouchoir de poche

A l'approche de la triologie Baneberg-Mont Kemmel-Monteberg, l'écart est de moins de deux minutes sur les 4 hommes de tête. Derrière, il n'y a aucune organisation. En effet, certains coureurs semblent vouloir anticiper ces trois ascencions et tentent de s'échapper. C'est le cas de Mondory, Grivko, Dillier et Parrinello qui partent en contre et tentent de revenir sur l'avant de la course. Néanmoins, dans le peloton, c'est la course au placement dès lors au pied du Baneberg, l'écart n'est plus que de 25 secondes sur les premiers hommes à de tête. Dans la montée, Boaro tente à nouveau sa chance et s'en va en solitaire. Le peloton lui est très nerveux. Si les premiers montent à un train de sénateur derrière cela frotte et il y a de nombreux ralentissements. Ceux qui ne sont pas dans les premières positions maintenant ont les plus grandes peines pour revenir dans le Mont Kemmel. 

 

Premières explications dans le Kemmel

A quelques kilomètres du Mont Kemmel alors que Boaro est toujours seul en tête, une chute collective se produit dans le peloton. A terre, Sutton, Sorensen, Pozzato et surtout Paolini. Pour eux, c'est fini car devant sous l'impulsion de l'équipe Belkin, cela ne ralentit pas. A 41 kilomètres de l'arrivée, le peloton revient sur le deuxième groupe d'échappé composé de Venter, Veuchele, Aregger, Grivko, Dillier, Mondory et Parrinello. Il ne reste plus que Boaro devant. Dès le pied du Kemmel après un gros travail de son équipe, Vanmarcke met le paquet pour écrémer le peloton de tous les sprinteurs. Dans sa roue, Sagan, Van Avermaet, Cancellara, Stybar, Degenkolb ainsi que Boonen quelques mètres plus loin. Après la descente, place à l'inventaire. Le peloton est très étiré et il y a de nombreuses petites cassures. 

 

Les sprinteurs font parler la poudre

A moins 35 kilomètres de l'arrivée, Boaro se fait reprendre tandis que le peloton se regroupe petit à petit. Ils sont maintenant 50 tous en ligne en route vers Wevelgem pour se disputer la victoire. Dans le peloton, Greipel, Drucker, Boonen, Ciolek, Sagan, Hushovd, presque tous les hommes rapides sont là. Néanmoins, certaines équipes sont dépourvues de sprinteurs, et dès lors des coureurs tentent de partir. Devolder, Amador et une fois de plus Dillier prennent quelques longueurs sur un peloton enmené par l'équipe Giant-Shiamno. A 15 kilomètres de l'arrivée, les trois hommes de tête comptent maintenant 25 secondes d'avance mais derrière cela s'active. Les équipes Omega Pharma Quick Step, Lotto Belisol et Cannondale se replacent. Les kilomètres passent mais l'écart monte encore. Il est de 40 secondes alors que derrière l'improbable se produit, une nouvelle chute. Greipel et Farrar sont au sol. Deux équipes se retrouvent sans leader. La confusion est de mise dans le peloton, il ne reste plus que 5 kilomètres et l'écart est toujours de 30 secondes. Sous l'impulsion d'une impressionnante équipe Omega Pharma Quick Step, le peloton revient sur les trois fuyards sous le portique du dernier kilomètre. Dans le peloton cela se place pour un sprint royal. Bien enmené dans un sprint tumulteux, c'est Degenkolb qui l'emporte de justesse face à Demare et Sagan. 

Classement général

1ALLDEGENKOLB JohnTeam Sunweb
2FRADEMARE ArnaudGroupama-FDJ
3SLKSAGAN PeterCannondale Pro Cycling
4BELVANMARCKE SepTeam LottoNL - Jumbo
5BELBOONEN TomQuick-Step Floors
6BELVAN ASBROECK TomSport Vlaanderen - Baloise
7RUSTSATEVICH AlexeiKatusha-Alpecin
8BLRHUTAROVICH YauheniAG2R La Mondiale
9NORHUSHOVD ThorBMC Racing Team
10BELROELANDTS JürgenLotto Soudal
11NORKRISTOFF AlexanderKatusha-Alpecin
12IRLBENNETT SamBora-Hansgrohe
13FRACOQUARD BryanTeam Direct Energie
14FRAMONDORY LloydAG2R La Mondiale
15ITATRENTIN MatteoQuick-Step Floors
16FRALEMOINE CyrilCofidis, Solutions Credits
17ALLCIOLEK GeraldDimension Data
18ITABENNATI DanieleTinkoff
19NEDVAN POPPEL BoyTrek-Segafredo
20CZESTYBAR ZdenekQuick-Step Floors
21ESPLOBATO DEL VALLE Juan JoseMovistar Team
22USAPHINNEY TaylorBMC Racing Team
23NORBOASSON HAGEN EdvaldTeam Sky
24AUTEISEL BernhardTeam Sky
25ITAMODOLO SachaUAE Team Emirates
26FRAOFFREDO YoannGroupama-FDJ
28BELVAN AVERMAET GregBMC Racing Team
29ITASBARAGLI KristianDimension Data
30ITACIMOLAI DavideUAE Team Emirates
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Sébastien WAREGNE