Eschborn-Francfort
Eschborn-Francfort - Bouhanni, Gaviria et Kittel au départ Photo : ASO

Eschborn-Francfort - Bouhanni, Gaviria et Kittel au départ

Dans un communiqué, ASO a présenté Eschborn-Francfort, qui se déroulera le 1er mai. Un prestigieux peloton célèbrera la fin de la saison des classiques de printemps. Eschborn-Frankfurt accueillera 140 coureurs issus de 20 équipes qui s’affronteront sur un parcours très sélectif. Sur 212,5 kilomètres et 3 500 mètres de dénivelé, la 57e édition de l’épreuve créée en 1962 multipliera les difficultés. Avec le nouveau tracé de la boucle du Taunus et une arrivée encore plus ardue, le rendez-vous promet de maintenir le suspense. Montés sur le podium en 2017, Alexander Kristoff (UAE Team Emirates), Rick Zabel (Team Katusha-Alpecin) et John Degenkolb (Trek-Segafredo) sont les fers de lance de la liste d‘inscrits. "Eschborn-Frankfurt, c’est chez moi et avec les grandes classiques, cette épreuve figure en première place dans mon calendrier", s’enthousiasme John Degenkolb. "Si cela ne tenait qu’à moi, je voudrais à nouveau occuper la plus haute marche du podium dans deux semaines"

Suivez tout le cyclisme 2.0 avec Cyclism'Actu TV

À la suite du transfert d’Alexander Kristoff, triple vainqueur à Francfort, les cartes ont été rebattues chez Katusha-Alpecin. Arrivé 7e de Paris-Roubaix, Nils Politt, 24 ans, pourrait s’offrir une victoire. D’autres habitués des classiques comme le multiple vainqueur d’étape Michael Matthews (Team Sunweb) ou le champion de Belgique Oliver Naesen (AG2R La Mondiale) visent eux aussi le trophée. Sur un tronçon final remanié, les spécialistes des classiques se frotteront aux meilleurs sprinteurs mondiaux. Marcel Kittel (Team Katusha-Alpecin) s’aventurera à nouveau sur ce parcours après l’avoir découvert l’an dernier. "J'attends le départ avec impatience", affirme l'Allemand. "Les nombreux spectateurs font de cette épreuve un point culminant absolu les coureurs. J ’aimerais retrouver mon rythme et soutenir mes coéquipiers de la meilleure façon possible, en me mettant entièrement au service de l'équipe."

 

Le sprinteur André Greipel savourera son retour sur Eschborn-Frankfurt après avoir été victime d‘une fracture de la clavicule lors de Milan-San Remo. Sur la ligne de départ figureront également les vainqueurs d’étape du Giro, Fernando Gaviria (Quick-Step Floors) et Nacer Bouhanni (Cofidis Solutions Crédits) ainsi que la nouvelle génération des sprinteurs allemands représentée par Pascal Ackermann (BORA-hansgrohe) et Phil Bauhaus (Team Sunweb). Au total, 16 coureurs allemands ont répondu présents à l’appel préliminaire des équipes pour cette édition. Les grimpeurs chevronnés tels que Emanuel Buchmann (BORA-hansgrohe) et Simon Geschke (Team Sunweb) se réjouiront du retour de quelques-unes de ces ascensions qui ont fait la légende de la course. Outre ces grands noms du cyclisme, de jeunes talents prendront également le départ de Eschborn-Frankfurt. A commencer par Benoît Cosnefroy (AG2R La Mondiale), champion du monde en titre des moins de 23 ans.

Dix équipes WorldTour et onze équipes continentales professionnelles participeront cette année à la course. Les trois meilleures équipes de l’UCI EuropeTour (Wanty-Groupe Gobert, Cofidis Solution Crédits et WB Aqua Protect Veranclassic) se presseront aussi sur la ligne de départ. "Nous nous réjouissons du grand intérêt des équipes pour cette classique. Le peloton est non seulement relevé mais aussi très équilibré. Les plus grands talents du peloton mondial seront au départ de Eschborn-Frankfurt: les grands spécialistes des classiques rouleront aux côtés des très jeunes et les grimpeurs voudront exploiter les montagnes du Taunus pour frapper un grand coup face à l’élite des sprinteurs. Le suspens promet d’être à son comble jusqu’à la fin", assure Claude Rach, directeur général du développement d’A.S.O.en Allemagne, l’organisateur de la course Eschborn-Francfort.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY