Dubai Tour
Dubai Tour - Riccardo Minali fait des débuts prometteurs Photo : @dubaitour

Dubai Tour - Riccardo Minali fait des débuts prometteurs

À l'instar d'Arnaud Démare, néo-pro en 2012 et vainqueur d'étape au Qatar, Ricardo Minali débute sa carrière chez les professionnels par un podium. Derrière Marcel Kittel et Elia Viviani, le néo-pro italien est venu gratter la 3e place à John Degenkolb, Dylan Groenewegen et les autres à l'arrivée de la 5e étape. Sur quatre sprints, le coureur d'Astana s'est à chaque fois hissé au niveau du top 10. À 21 ans, il est l'une des étoiles montantes du peloton, et peut être la relève du sprint italien des années 90-2000, discipline sur laquelle ont régné tour à tour Mario Cippolini et Alessandro Petacchi. 7e du général, le néo-pro dresse le bilan de sa semaine : "Je suis content de mon résultat, l'équipe a fait un excellent travail. Sur cette dernière étape, tout s'est bien déroulé. Ruslan Tleubayev a fait un gros boulot pour moi. J'ai trouvé la roue de Viviani et je m'y suis calé. Je suis content de ma 3e place." Son directeur sportif à Dubai, Alexandr Shefer ne tarit pas d'éloge sur sa petite pépite :"Une 3e place n'est pas une victoire mais Ricardo a dévoilé son potentiel. Aux côtés de grands coureurs, il a été vraiment bon. Je crois que dans l'avenir, il a de bonnes chances de devenir un sprinter de classe mondiale."

L'équipe Astana version 2017

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Antoine PONTRANDOLFI