Drôme Classic
Drôme Classic - Romain Bardet l'emporte au panache !

Drôme Classic - Romain Bardet l'emporte au panache !

 

Ce dimanche, la majorité des coureurs présents hier à la Classic Sud-Ardèche étaient présents sur la Drôme Classic. Au programme du jour, pas moins de 190 kilomètres pour cette course qui avait dû être annulée l'an passé à causes des conditions météorologiques. Plusieurs difficultés étaient répertoriées tout au long du parcours, et pas moins de trois bosses étaient à franchir dans les 40 derniers kilomètres : la côte d'Allex, la côte de la Corniche et la côte du Château de Meyret, située elle à dix bornes du but. 

 

Un début de course mouvementé

La première partie de course est très rapide car plusieurs offensives sont lancées dans le peloton. Un groupe d'une quinzaine d'hommes parvient un moment à prendre les devants, mais le pack réagit et se scinde même en deux alors sous l'effet des différentes côtes et de la vitesse très soutenue. Après 40 kms de course, ce sont finalement une cinquantaine de coureurs qui font la course en tête, avec le peloton principal pointé à une minute. Parmi les principaux hommes à l'avant : Roy, Vichot, Bardet, Cherel, Peraud, Gautier, Rolland, Voeckler, Gilbert, Evans, Bakelants, Meersman, Barguil, Hivert, Ten Dam, Di Gregorio ou encore Brice et Romain Feillu.. 

Mais finalement, à 100 kilomètres du but, un regroupement général s'opère. Tout est à refaire et 18 hommes repartent en tête. Parmi ces hommes Pieter Serry et Julian Alaphilippe (Omega Pharma-Quick Step), Giovanni Bernaudeau et Cyril Gautier (Europcar), Thierry Hupond et Warren Barguil (Giant-Shimano), Riccardo Zoidl et Fabio Felline (Trek), Arnaud Courteille (FDJ.fr), Axel Domont (AG2R La Mondiale), Ben Hermans (BMC), Arnaud Gérard (Bretagne-Séché Environnement) ou encore Benjamin Giraud (La Pomme Marseille 13). L'échappée prend le large avec la bénédiction du peloton. Mais à 70 bornes du but, Cofidis prend les choses en main et réduit l'écart à une petite minute. 

 

Les favoris se dévoilent dans le final

Aidée par les formations Caja Rural et Belkin, Cofidis permet même au peloton de se rapprocher à 30 secondes à 60 kms de l'arrivée. L'écart se stabilise, mais dix kilomètres plus loin, six hommes sortent de l'échappée : Serry, Barguil, Zoidl, Courteille, Giraud et Delfosse. Cette relance permet au groupe de tête de reprendre le large et l'écart grimpe à 1'30" à 35 kilomètres du but. Dix kilomètres plus loin, le groupe de six n'a plus que 35 secondes d'avance, mais non plus sur le peloton, mais sur un groupe de contre composé de Maaskant (Unitedhealthcare), Kreder (Wanty-Groupe Gobert), Fonseca (Bretagne-Séché Environnement), Pauwels, Meersman, Bakelants (Omega Pharma-Quick Step), Gilbert (BMC), Voeckler (Europcar), Chérel, Bonnafond, Bardet (AG2R La Mondiale) et Fédrigo (FDJ.fr). 

Ca se rapproche très vite et la jonction est faite à un peu plus de 20 bornes du but sur une accélération de Philippe Gilbert. La côte de la Corniche est alors entamée, et ça craque de toutes parts en tête. Gilbert fait le tempo, puis Bakelants attaque, mais une dizaine d'hommes parvient à s'accrocher. Au sommet, Voeckler relance, puis Fedrigo, mais aussi Courteille. De nombreuses offensives, mais aucune n'aboutit. Les attaques se succèdent, mais à 15 kms du but, l'échappée est toujours groupée. Delfosse tente sa chance par deux fois et parvient à ressortir à 13 bornes de la ligne. Un kilomètre plus loin, l'ultime bosse du jour est abordée par les hommes de tête. 

 

Bardet s'y reprend à plusieurs fois, et l'emporte ! 

Bakelants attaque d'emblée, Romain Bardet prend sa roue et les deux hommes font la différence sur le reste du groupe. Ils rejoignent Delfosse une petite dizaine de secondes devant. Après quelques secondes de répit, le Français en remet une couche mais ne parvient pas à distancer vraiment les deux Belges. Il bascule avec quelques mètre, mais se fait rejoindre dans la foulée. Et derrière, Zoidl, Chérel et Fedrigo parviennent également à faire la jonction. Ils sont donc six à 10 kms de l'arrivée. Après une courte descente, dans laquelle Zoidl perd légèrement le contact. Bardet attaque de nouveau sur une portion plate. Delfosse va le chercher et ramène tout le monde.

A 7 bornes du but, ils sont donc toujours six pour la gagne, avec le groupe Gilbert 35" derrière. Bakelants attaque à son tour, en facteur, mais c'est Chérel puis Fedrigo qui réagissent et qui le ramènent dans le rang. Ca attaque, mais ça se regarde aussi, ce qui fait le jeu du groupe Gilbert qui revient à 15 secondes à trois bornes de l'arrivée. Bardet tente de poser une nouvelle banderille, et il creuse un petit écart. Derrière, Chérel fait le boulot pour neutraliser la chasse. Delfosse s'extirpe seul en seconde position, mais Bardet a déjà pris le large et s'en va vers un succès au panache ! Le coureur d'Ag2r-La Mondiale résiste dans les derniers hectomètres et s'impose pour la première fois de la saison ! Delfosse prend la seconde place tandis que Gianni Meersman complète le podium. 

Classement général

1FRABARDET RomainAG2R La Mondiale4h39'00"
2BELDELFOSSE SébastienWallonie - Bruxelles+ 9"
3BELMEERSMAN GianniQuick-Step Floorsm.t.
4NEDKREDER MichelWanty-Groupe Gobertm.t.
5FRAFONSECA ArmindoFortuneo - Samsicm.t.
6FRACHEREL MikaëlAG2R La Mondialem.t.
7BELBAKELANTS JanQuick-Step Floorsm.t.
8FRABARGUIL WarrenTeam Sunwebm.t.
9BELGILBERT PhilippeBMC Racing Teamm.t.
10FRAFEDRIGO PierrickGroupama-FDJm.t.
11AUTZOIDL RiccardoTrek-Segafredom.t.
12BELPAUWELS SergeQuick-Step Floorsm.t.
13BELSERRY PieterQuick-Step Floors+ 15"
14FRAGIRAUD BenjaminDelko-Marseille Provence-KTM+ 1'38"
15NEDMAASKANT MartijnUnitedHealthcarem.t.
16FRABONNAFOND GuillaumeAG2R La Mondiale+ 1'40"
17FRAVOECKLER ThomasTeam Direct Energie+ 1'41"
18FRACOURTEILLE ArnaudGroupama-FDJ+ 1'45"
19FRAVUILLERMOZ AlexisAG2R La Mondiale+ 5'24"
20ITAROSA DiegoAndroni - Sidermec - Bottecchiam.t.
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Alexandre MIGNOT