Dopage
Dopage - Suspension de huit ans pour Patrik Sinkewitz Photo : Sirotti

Dopage - Suspension de huit ans pour Patrik Sinkewitz

 

Bien en jambes dernièrement sur le Trofeo Laigueglia (ndlr : deuxième), Patrik Sinkewitz (Meridiana) n'aura sans doute plus l'occasion de profiter de sa bonne forme du moment. L'Allemand vient de se faire sanctionner d'une suspension de huit années pour le Tribunal Arbitral du Sport. Cette décision remonte à des faits survenus en 2011. Cette année-là, Sinkewitz, alors membre de l'équipe Farnese Vini, est contrôlé fin février sur le Grand Prix de Lugano. Ses échantillons prévélés révèlent la trace d'une hormone de croissance recombinante (“recGH”).

Suspendu provisoirement, il est finalement blanchi par le Tribunal Allemand du Sport courant juin 2012. Non-satisfaite du verdict, l'Agence Antidopage Allemande décide de poser un recours devant le TAS. Un recours dont l'issue vient donc, ce 24 février 2014, d'être donnée. En raison d'une première infraction aux règles antidopage en 2007 (testostérone), Sinkewitz reçoit donc une pénalité de huit ans de suspension pour récidive. Le TAS précise néanmoins "qu'une période de 1 an, 3 mois et 4 jours, correspondant à une suspension volontaire déjà servie, est déduite de la période de huit ans."

Passé pro à la Mapeï, Sinkewitz a également connu les équipes Quick Step, T-Mobile, PSK-Whirlpool, ISD-Neri, Farnese Vini-Neri Sottoli et Meridiana. A son palmarès, le Tour d'Allemagne 2004, quelques tops 10 sur les Ardennaises et sur des épreuves d'une semaine comme le Tour de Suisse et le Tour du Pays Bsque ou encore une victoire sur le Grand Prix de Francfort.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Alexandre MIGNOT