Dopage
Dopage - David Lappartient veut interdire les corticoïdes Photo : Sirotti

Dopage - David Lappartient veut interdire les corticoïdes

Fraîchement élu président de l'Union Cycliste Internationale, David Lappartient souhaite interdire les corticoïdes à partir de la saison 2019. Aujourd'hui, ils ne font pas partie de la liste des produits interdits de l'Agence Mondiale Antidopage, mais le nouveau patron du cyclisme mondial espère donc un changement. "Je veux mettre les corticoïdes sur la liste des produits interdits. On pourrait interdire temporairement un coureur de prendre le départ d'une course s'il a utilisé des corticoïdes. On pourrait le laisser de côté 15 jours et il reviendrait quand tout serait en ordre", a-t-il déclaré sur le site Cyclingtips.

Roger Legeay : "Le MPCC progresse"

Cette idée se rapproche des règles mises en place par le MPCC, qui impose un non-départ de huit jours pour un coureur après l'utilisation de cortisone. "Si vous avez besoin de corticoïdes parce que vous n'êtes pas en bonne santé, alors oui, vous pouvez en prendreMais dans ce cas, vous devez arrêter de faire du vélo si vous êtes malade. Parce que quand vous prenez des corticoïdes, votre niveau de cortisol diminue. Et s'il devient trop faible, alors vous devez être arrêté et revenir quand votre niveau reviendra à la normale", a ajouté David Lappartient.

A LIRE AUSSI :

UCI - Le projet de David Lappartient pour l'UCI et le cyclisme cliquez ICI

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY


Brèves

Transferts


Sondage

Selon vous, Bryan Coquard et Vital Concept ont-ils leur place sur le Tour de France 2018 ?







Partenaires