Dopage
Dopage - Cyril Fontayne : condamné pour dopage mécanique Photo : @FranceTélévisions

Dopage - Cyril Fontayne : condamné pour dopage mécanique

Le premier cas avéré de dopage mécanique en France vient de voir sa sanction tomber. En effet Cyril Fontayne, coureur amateur de 43 ans et ancien licencié du SA Mussidan a été condamné mardi à 60 heures de Travaux d'intérêts généraux par le tribunal correctionnel de Périgueux. Le jugement s'est déroulé sur la base d'une "comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité pour escroquerie et tentative d'escroquerie" donc sur un plaider coupable d'office.

Suivez tout le cyclisme 2.0 avec Cyclism'Actu TV


L'interpellation par Christophe Bassons

Pour rappel ce plâtrier de profession avait été repéré dans un premier temps par Christophe Bassons, correspondant interrégional antidopage en Nouvelle-Aquitaine, ancien coureur des années Armstrong et fer de lance de la lutte contre le dopage en France. La surveillance de ce coureur s'est mise en place après des performances suspectes lors de courses locales qui ont précédé son interpellation. Celle-ci a eu lieu à Saint-Michel-de-Double en Dordogne Fontayne avait abandonné sur crevaison alors qu'il s'était échappé en compagnie d'un autre amateur. C'est là que Christophe Bassons l'a interpellé et découvert sur son vélo un moteur dissimulé dans un bidon.

 

Un euro symbolique pour la FFC

Le coureur a donc reçu ce mardi une nouvelle sanction pour ce qui a été qualifié "d'escroquerie" par la justice, après s'être vu interdir de licence pour 5 ans par la Fédération Française de cyclisme. Celle-ci a d'ailleurs reçu un euro symbolique de dommages et intérêts par le prévenu ainsi que 88 euros en faveur du club de Créon d'Armagnac où ce dernier avait également utilisé un moteur sans se faire pincer. Si cette affaire a été close, les stigmates demeurent dans le cyclisme amateur en Nouvelle-Aquitaine. Les rumeurs ont notamment fusé sur un possible arrêt du club du SA Mussidan mais le club où était licencié Cyril Fontayne est toujours bel et bien actif et compte passer à autre chose au plus vite.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Jean LEBRETON