Dopage
Dopage - Armstrong, la confession lui a 'coûté 100 millions' Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

Dopage - Armstrong, la confession lui a "coûté 100 millions"

Le 17 janvier 2013, dans un long entretien télévisé avec Oprah Winfrey, Lance Armstrong admettait devant le monde entier avoir eu recours au dopage lors de ses 7 victoires sur le Tour de France. 5 ans après, l'Américain continue de payer le prix de ses actes. Dans un email envoyé à nos confrères de USA Today, le Texan a admis que sa confession lui "a coûté plus de 100 millions". En effet, il a par la suite dû faire face à de nombreux procès, dont l'un d'entre eux aura lieu en mai prochain et pourrait effectivement lui coûter plus de 100 millions de dollars. A l'occasion de ce cinquième anniversaire, USA Today a interrogé plusieurs personnalités ayant témoigné à l'époque contre Armstrong, dont Betsy Andreu, Kathy LeMond, David Walsh et l'ancien assistant Mike Anderson.

Lance Armstrong - Les secrets d'un parrain

 

"Je vais passer le reste de ma vie à essayer de regagner le confiance des gens et à m'excuser auprès d'eux", avait déclaré Armstrong à Oprah Winfrey. Plus tard, il s'était de fait excusé auprès de certaines personnes, dont son ancienne soigneuse Emma O'Reilly, qui avait accepté ces excuses, ce qui n'est pas le cas de tout le monde. "Tout l'argent qu'il a gagné, il a triché pour l'avoir, il n'a rien gagné honnêtement", déclare Kathy LeMond. "Je ne dirais pas que c'était de sincères excuses."

"Les gens ont vu quel menteur pathologique il était", explique pour sa part Betsy Andreu, que les avocats d'Armstrong avaient essayé d'empêcher de témoigner à l'époque. "J'ai ensuite essayé de me réconcilier avec lui en allant chez lui. Quand il a refusé de me rencontrer après que je sois arrivée à Austin, je savais que le coup de fil qu'il m'avait passé était juste pour le show d'Oprah. J'espère juste qu'il va nous laisser tranquille maintenant."

Dans les quatre mois suivant sa confession, Armstrong a fait face à cinq procès. Deux ont été rejetés, et deux autres ont abouti sur le paiement de dommages et intérêts par l'Américain à auteur de 10 millions de dollars. Mais le pire est peut-être à venir puisque le gouvernement américain a lancé une action contre Armstrong sur la base du témoignage de son ancien coéquipier Floyd Landis. Ce dernier a agi comme un lanceur d'alerte et pourrait toucher 25% des dommages et intérêts versés. Le gouvernement a indiqué qu'il agissait au nom de l'US Postal Service, qui a assuré qu'elle n'aurait jamais payé 32,3 millions de dollars pour sponsoriser l'équipe d'Armstrong si elle avait su qu'il trichait.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY


Brèves

Transferts


Sondage

Christopher Froome au départ de la Ruta del Sol, qu'en pensez-vous ?







Partenaires