+ de Brèves

  Brèves

  défiler les infos cyclisme  défiler les infos cyclisme
Tennis Actu
Vous Ici?
Eurosport Tour de France 300x125
Fizik
Boutique CA by ONDA

Divers

Il y a 50 ans, Fausto Coppi nous quittait...

Divers - Il y a 50 ans, Fausto Coppi nous quittait...

Par Sébastien BARBEY
Publiée le 02/01/2010 à 23:51

Le 2 Janvier 1960, nous quittait une légende du cyclisme, «Il Campionissimo», le champion des champions. Fausto Coppi est décédé à seulement 40 ans de la malaria, qu’il a contracté lors d'un voyage au Burkina Faso avec quelques autres coureurs professionnels, dont Jacques Anquetil et Raphaël Geminiani, qui avait aussi contracté la maladie, mais son état avait été correctement diagnostiqué, puis traités, et Géminiani avait survécu.. Les commémorations ont débuté ce matin avec une messe dans la ville de Castellania, dans le Piémont, sa ville natale, selon La Gazzetta dello Sport. Etaient notamment présents le Directeur du Giro, Angelo Zomegnan, le rédacteur en chef du magazine BiciSport, Sergio Neri, le commentateur de la RAI, l'ancien coureur professionnel Davide Cassani. Il y avait également de nombreux anciens coureurs venus honorés Coppi, ses anciens équipiers Sandrino Carrea et Franco Giacchero.Enfin, le Président de la Fédération Italienne de Cyclisme, Alfredo Martini, était également présent avec Andrea Bartali, le fils de Gino Bartali, grand rival de Coppi. Fausto Coppi fait partie de la légende. Pour les 50 ans de sa mort, revenons sur la mémorable carrière du «Campionissimo». Le Giro 1940 : l’avènement d’un Champion Coppi commence à courir en juillet 1937, à 18 ans, et dès l'année suivante, il obtient sa première victoire. En 1939, à 20 ans, Coppi passe professionnel, il remporte 6 courses et termine 3ème du Tour du Piémont derrière ses compatriotes Gino Bartali et Cesare Del Cancia. Mais Coppi connaît la célébrité auprès du grand public et se fait un nom en 1940, lorsqu'il remporte le Giro au sein de l'équipe Legnano dont le leader est Gino Bartali. Il bâtit sa victoire finale lors de la 11ème étape après 100 km en solitaire sur les 181 de l’étape. C'est sa première victoire d'étape dans le Tour d'Italie, mais c’est surtout celle qui lui permet de remporter son premier Giro. Il est alors âgé de 20 ans, 8 mois et 25 jours, record du vainqueur le plus jeune à ce jour. La seconde Guerre Mondiale Il est évident que Coppi n’échappe pas à la seconde Guerre Mondiale, et comme tous les coureurs de cette époque, la carrière de Coppi est freinée. En effet, au cours de cette période, il ne peut quasiment plus courir. Néanmoins, il devient Champion d’Italie sur route en 1942, cette même année, à Milan, il bat le record de l’heure. Il réalise cette performance alors que son départ pour le front tunisien était annoncé. Pendant la guerre, il est envoyé avec son régiment à Bizerte, mais est fait prisonnier par les Anglais. Au cours de cette campagne, Coppi aurait pu attraper une première fois le virus de la malaria. Milan-San Remo 1946 : Coppi construit sa légende La guerre est enfin finie en l’Italie. Fausto Coppi rentre au pays et n’a qu’une idée en tête : le vélo. En mars 1946, lors de Milan-San Remo, Coppi construit les bases de sa légende avec une échappée fantastique. Dans le col de Turchino. Coppi ne compte que 10 secondes d'avance sur le Français Lucien Teisseire. Sur la Via Roma, après 140 kilomètres d’échappée en solitaire, Coppi franchit la ligne avec 14 minutes sur Teisseire et plus de 18 sur Mario Ricci et Gino Bartali. Coppi entre dans la légende. 1946-1955 : La gloire du champion Fausto Coppi remporte ses plus grands succès entre 1946 et 1955, sous les couleurs de Bianchi. Tout d'abord, Coppi est le premier cycliste à réussir le doublé Giro-Tour de France dans la même année, en 1949, il récidiva en 1952. Coppi remporta le Giro à 4 reprises entre 1947 et 1953, devenant avec 5 succès le recordman de l'épreuve avec Alfredo Binda et Eddy Merckx. Sur le Giro, il gagne 22 étapes, porte le maillot rose 31 fois et remporte à 3 reprises le grand prix de la montagne. Sur le Giro, il est un exploit qui résume Coppi, en 1949, lors de l’étape Cuneo-Pinerolo, il démarre à 196 km de l’arrivée et termine avec 12 minutes d’avance sur Gino Bartali. Cette même année, il remporte le Giro en reléguant Bartali à la deuxième place à près de 23 minutes. Coppi participe également à trois Tours de France. Coppi y remporte 3 étapes en 1949 et le grand prix de la montagne, 1 étape en 1950, et 5 étapes en 1952 et le grand prix de la montagne. Le Tour 1952 marque un nouveau record pour Coppi, celui du plus gros écart avec le second, qui est relégué à 28 minutes, il s’agit de Stan Ockers. En marge du Tour et du Giro, en 1950, Fausto Coppi se distingue sur la Flèche Wallonne et sur Paris-Roubaix. Et en 1953, il tutoie encore un peu plus les sommets en devenant champion du monde sur route à Lugano. Fausto Coppi écrase le cyclisme de son talent au cours de cette décennie 1946-1955, c’est au cours de cette période qu’il bâtit sa légende, lui valant le surnom de «Campionissimo». La fin d’un champion À partir de 1956, Fausto Coppi gagne de moins en moins et fait les gros titres des pages people de journaux de l’époque. Ses relations extraconjugales lui auraient donné un fils, Faustino, avec la désormais célèbre « Dame Blanche » ce qui choque profondément l’Italie puritaine. En décembre 1959 à l'occasion de la commémoration du premier anniversaire de l'acquisition de l’autonomie de la Haute-Volta (aujourd'hui Burkina Faso), Fausto Coppi fait le voyage avec son ami Raphaël Géminiani. Fausto Coppi ne devait pas être du voyage mais le retrait de Louison Bobet lui vaut l’invitation de Géminiani. Au cours de ce séjour, sont prévus des courses cyclistes et un safari pour terminer. De retour en Europe, Géminiani et Coppi sont tout deux pris d’un mal étrange et pensenta voir la grippe. Le 25 décembre 1959, Géminiani n’est pas au mieux et est hospitalisé, plusieurs hypothèses se succèdent, une crise hépatique, puis la jaunisse et la typhoïde, mais sa température ne cesse de monter et grimpe à 41.6°. Les docteurs ne comprennent pas, sauf un médecin colonial, le Docteur Bruggière, qui permet de diagnostiquer rapidement une infection parasitaire, autrement dit, une malaria mortelle. Ce parasite transmis par un moustique s'attaque aux globules rouges et faute de traitement, conduit à une mort certaine en huit à dix jours. Des doses massives de quinine qui lui sont administrées sauvent Raphaël Géminiani. Dès lors, la femme et le frère de Géminiani tentent de prévenir les proches de Fausto Coppi. Malgré cela, les médecins italiens continuent de traiter Fausto Coppi pour tout et n’importe quoi, mais pas la malaria. «Il Campionissimo» s’éteint le 2 janvier 1960, à 40 ans. Il est enterré dans l’église de sa ville natale, à Castellania, dans le Piémont. Au cours de sa carrière, Fausto Coppi a tout gagné. Il a ainsi remporté 122 courses, dont 5 Giro, 3 Tours, 5 Tours de Lombardie, 3 Milan-San Remo, 1 Paris-Roubaix, 1 Flèche Wallonne, et porté 31 fois le maillot rose et 19 fois le maillot jaune. La carrière de Coppi a aussi souvent été relatée avec sa grande rivalité avec Gino Bartali, fervent catholique romain, alors que Coppi est connu pour ses relations extraconjugales. Pour beaucoup, les deux hommes représentaient les deux faces de l’après-guerre de la culture italienne et leur rivalité a souvent divisé la société italienne. Enfin, la mémoire de Coppi est honorée chaque année sur le Giro, au plus haut sommet de la course, est ainsi attribuée la Cima Coppi. crédit photo : flickr

REGARDEZ LE MEILLEUR DU CYCLISME SUR EUROPORT PLAYER

CLIQUEZ ICI !


 

Velo Identity Specialized Itsmytour TDF Eurosport Tour de France 125x125 Ekoï

 

Vos Commentaires

 

:) j'ai personnellement beaucoup appr?ci? cet hommage que toute la famille cycliste me semble devoir rendre au grand champion

0 0
fausto : il y a 1662 jours

 

On a estim? que Coppi m?ritait mieux qu'un petit encart sur la droite du site.

0 0
Alex : il y a 1662 jours

 

Pourquoi ne pas avoir mis cette artcile dans votre Rubrique "L?gende" :S

0 0
R?mi : il y a 1662 jours

 

 

Réagissez à cet article

Pour pouvoir réagir à cet article, vous devez vous identifier ou créer votre compte utilisateur. Il s'agit du même compte que vous utilisez pour le forum.

 

Je m'identifie

*

*

 

Je créé mon compte

Pour créer votre compte utilisateur que vous pourrez utiliser partout sur le site, merci de vous rendre sur le formulaire d'inscription du forum en cliquant ici

Pour poster un commentaire, il vous suffira de fermer la fenêtre ou l'onglet qui va s'ouvrir puis de recharger cette page.