Weekly News

B.Feillu s'exprime sur le retour de Contador


Brice Feillu, évoluant au sein de la formation Luxembourgeoise Leopard-Trek, a assisté la semaine dernière au retour d’Alberto Contador lors du tour d’Algarve. Il a délivré ses impressions à La Nouvelle République.

Le coureur explique que cette affaire est pour lui un petit dilemme car « d'un côté, quand il y a des soupçons, on se dit qu'il n'y a pas de fumée sans feu. De l'autre, il a été blanchi par la justice, c'est qu'il doit y avoir une raison aussi. » « On n'a pas envie qu'un coureur qui triche puisse s'en tirer, mais en même temps, il a été blanchi » ajoute-t-il. Le français n'a donc pas été choqué par ce retour et à même  salué comme à l’habituel le triple vainqueur du Tour, « je le faisais avant. Ce n'est pas parce qu'il y a eu cet épisode que j'allais lui cracher dessus. » Et d’après lui cela a aussi été le cas pour tout le monde même le public, en effet « Contador n'a jamais été sifflé. Il a même été accueilli comme un héros, » relate Brice. Mais il poursuit, « cela aurait été très différent en France... » On se rappelle, et cela s’est passé en Belgique, des sifflets à l’encontre de Vinokourov lors de sa victoire à Liège l’an passé.  

À propos des impressions du peloton en général par rapport à cette affaire Brice Feillu explique que c'est une histoire perçue comme compliquée et bizarre. Mais il explique que les affaires les plus importantes sont celles de « gros voleurs, de véritables idiots qui continuent de se doper à l'EPO et mériteraient une suspension à vie ! » pensant certainement un certain Cobra. Mais pour Contador « je ne le connais pas assez pour le condamner, » déclare-t-il.

Publiée le



Partager cet article



VeloDeal Vous Ici? Ekoï

Par Yohann Lossouarn

Publiée le



Toujours plus de Cyclisme