Dauphiné
Dauphiné - Westra de nulle part, Contador en jaune Photo : Sirotti / TwitterDauphiné / AntoinePlouvin

Dauphiné - Westra de nulle part, Contador en jaune

 

Etape reine au programme de ce samedi 14 juin sur le Criterium du Dauphiné 2014. La septième et avant-dernière étape de l'épreuve se disputait cet après-midi entre Ville-la-Grand et le barrage suisse de Finhaut-Emosson, pour un kilomètrage total de 160 bornes et un dénivelé positif dépassant les 4000 mètres. Une vraie journée en altitude, une belle arrivée au sommet et une grande bataille à prévoir, que ce soit pour le gain de l'étape ou du général. Cinq montées étaient repertoriées sur cette étape : La côte des Gets (10,3 kms à 4,9%), le Col du Corbier (7,5 kms à 7,5%) et le Pas de Morgins (6 kms à 5,7%) servaient d'apéritif pour les coureurs rescapés, qui entamaient à partir de Martigny la terrible double-ascension finale Col de la Forclaz (12,6 kms à 8,2%) - Montée de Finhaut-Emosson (10,2 kms à 8%). L'absence de vallée (simple descente) entre ces deux dernières difficultés pourrait bien obliger les favoris à se découvrir de loin. On y verra à coup sûr plus clair dans le duel Froome-Contador. L'ascendant psychologique en vue du Tour de France est en jeu. 

 

L'échapée peine à se former. Finalement ce sont 14 coureurs qui la forme. 

L'échappée du jour

 C'est vers midi que les coureurs se sont élancer dans cette avant-dernière étape. Il restait encore 146 coureurs engagés au départ de l'étape, après les abandons de Caruso, Kwiatkowski, Offredo et Bobridge. Et ce peloton amaigri se lance nerveusement dans l'étape. Dès les premiers kilomètres, la bataille pour l'échappée est lancée avec notamment à la baguette le porteur du maillot à pois, Alessandro De Marchi (Cannondale), ainsi que Sylvain Chavanel (IAM). A l'arrière du peloton, Damuseau chute sans gravité. Les kilomètres défilent et l'échappée ne parvient pas à se former.

La première ascension, la côte des Gets permet de faire la sélection. Un premier groupe formé de Westra (Astana) , Silin (Katusha), Alaphilippe (OPQS) Hesjedal (Garmin) et Taaramae (Cofidis), finalement amputé de l'Estonien, est rejoint par Visconti (Movistar), Kadri (AG2R), Gautier (Europcar), Gallopin (Lotto), Brändle (IAM), De Marchi (Cannondale), Van Avermaet (BMC), Trofimov (Katusha), Boom (Belkin), Schorn (NetApp). Ce groupe fait le trou et compte 4 minutes et 20 secondes au kilomètre 52,5, alors que De Marchi passe en tête du col du Corbier (1ère cat).

 

De Marchi conforte son maillot à pois. 

De MarchiLe coureur italien de la Cannondale, vainqueur l'an passé d'une étape en altitude sur ce même Dauphiné à Risoul passe la troisième ascension, Le Pas de Morgins en tête. Ce soir, et à condition de terminer l'étape, il montera sur la boite, le maillot à pois sur les épaules. 

L'échappée n'étant pas dangereuse pour le maillot jaune de Chris Froome, le Team Sky laisse filer alors que les coureurs entrent en Suisse. Westra, qui pointait à 5'59 de Froome ce matin, n'a concretement aucune chance de l'être ce soir, même lorsque l'écart atteind pratiquement les 8 minutes au kilomètre 113, alors que 4 coureurs de la Tinkoff-Saxo, coéquipiers d'Alberto Contador, se portent en tête du peloton. L'effet est immédiat : ça fuse et le pack est en file indienne. Alors que les fuyards abordent la première ascension hors catégorie du jour, le Col de la Forclaz, les efforts en tête du paquet se font sentir puisque les 14 ne disposent plus que de 6 minutes de marge. Demare, Millar ou encore Jungels sont directement lachés du peloton. Devant ce sont De Marchi, Schorn et Brandle qui semblent dans le dur, alors que Hesjdeal durçit la course. La Sky reprend quant à elle la chasse en tête du peloton.

 

On entre dans le col de la Forclaz, les choses très serieuses commencent

A 24 kilomètres du terme de la course, Yuri Trofimov accelère. Le Russe, vainqueur en solitaire cette semaine à Gap fait la selection. Son coéquipier Silin, ainsi que Hesjedal, Westra et le Français Gallopin le rejoignent. Sentant le paquet fondre sur l'échappée, le Russe décide d'en remettre une couche à trois kilomètres du sommet. Cette fois il fait le trou. Le pensionnaire de la Katusha tient la une chance de réaliser le doublé, puisque l'écart avec le peloton se remet à grimper. Il bascule seul en tête, son premier poursuivant étant même l'un de ses coéquipiers par l'intermédiaire de Silin. Les deux se rejoignent dans la descente et à 10 kms de la ligne d'arrivée, ils disposent de 6 bonnes minutes sur un peloton amoindri mais plutôt tranquille. Les choses serieuses du côté du peloton commence dans la descente où Contador et Nibali placent de petites accélérations. Mais la descente pas assez technique n'est pas propice aux attaques. 


La Katusha en grande forme, la Sky défend le maillot jaune

Après la bascule dans la descente, les deux russes basculent dans l'autre sens. Ils abordent ensemble l'ascension finale et se relayent parfaitement. A 7kms du but, ils abordent les kilomètres les plus difficiles, avec le passage dans Finhaut. On y annonce des pentes à 17%. Dans le peloton, la Sky est en ordre de marche, 5 hommes sont encore aux côtés de Froome alors que Contador est déjà esseulé. Kangert et Elissonde sont les premières victimes notables des fortes pentes. Pourtant toujours pas de mouvement à 5 bornes du but. Le peloton, toujours emmené par les coéquipiers de Froome sont pointés à 4 minutes du duo de tête. 

C'est maintenant le tour de Mikel Nieve d'imprimer son rythme en tête du groupe maillot jaune. Un rythme infernal qui met tout le monde dans le rouge. Il ne reste plus qu'une petite dizaine de coureurs. A l'avant, Silin semble être moins bien que Trofimov !

 

Westra revient sur le duo russe de la Katusha et les dépose sur la ligne. Contador attaque et prend de précieuses secondes.

A moins de deux bornes de l'arrivée, Kelderman a du mal à suivre. Contador en profite pour attaquer. Pas de réponse du côté de Froome, qui laisse Porte continuer à mener au train. Il creuse et dispose de plus de 15" sous la flamme rouge. En danseuse, l'Espagnol semble dans le dur alors que Froome y va! Talansky est le seul à le suivre pendant un temps, Nibali craque. 

Devant, Westra revient dans la dernière ligne droite sur le duo russe ! Au bout du suspens donc, le Néerlandais se dresse sur les pédales alors que le duo russe se regardent entre eux. Non, aucun des deux ne pourra prendre la roue du Néerlandais. Non, ils ne pourront pas répondre au fantastique retour de Westra qui s'impose au sommet. 2ème Trofimov, 3ème.

Froome ne parvient pas à revenir sur Contador qui parvient à creuser l'écart. L'Espagnol passe la ligne au bout de l'effort et prend le maillot sur un Froome en difficulté. Quelle fin d'étape. 

 

Les classements complets du Dauphiné 2014, c'est par ici


Classement de l'étape 7

1NEDWESTRA LieuweAstana Pro Team4:32:51
2RUSTROFIMOV YuryKatusha-Alpecin+ 07"
3RUSSILIN EgorKatusha-Alpecin+ 16"
4ESPCONTADOR AlbertoTinkoff+ 1'33
5USATALANSKY Andrew Team EF Education First+ 1'51
6CANHESJEDAL RyderTeam EF Education First+ 1'53
7GBRFROOME ChristopherTeam Skym.t
8ITANIBALI VincenzoAstana Pro Team+ 2'11
9FRABARDET RomainAG2R La Mondiale+ 2'16
10SUIREICHENBACH SébastienIAM Cycling+ 2'19

Classement général provisoire après l'étape 7

1ESPCONTADOR AlbertoTinkoff27:46:51
2GBRFROOME ChristopherTeam Sky+ 08"
3USATALANSKY Andrew Team EF Education First+ 39"
4NEDKELDERMAN WilcoTeam LottoNL - Jumbo+ 59"
5BELVAN DEN BROECK JurgenLotto Soudal+ 1'14
6ITANIBALI VincenzoAstana Pro Team+ 1'16
7FRABARDET RomainAG2R La Mondiale+ 2'11
8SUIREICHENBACH SébastienIAM Cycling+ 2'14
9DANFUGLSANG JakobAstana Pro Team+ 2'50
10GBRYATES AdamMitchelton-Scott+ 2'52
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François FINANCE