Dauphine
Dauphine - Westra : '4-5 chances de gagner par an' Photo : Sirotti

Dauphine - Westra : "4-5 chances de gagner par an"

 

Lieuwe Westre gagne l'étape 7 du Critérium du Dauphiné

Qui ne tente rien n’a rien. Seuls les plus pugnaces sont récompensés sur ce Critérium du Dauphiné. Vendredi, Jan Bakelants lève les bras après avoir passé trois jours en échappée. Ce samedi, Alberto Contador prend le maillot jaune à Christopher Froome après avoir déjà tenté de loin, mais sans succès, lors de l’étape de La Mure. Mais ce samedi a aussi vu la victoire de Lieuwe Westra, déjà deuxième hier, au sprint avec le fameux Bakelants. Westra s’impose au sommet de Finhaut – Emosson lors de l’étape reine du Dauphiné. La recrue d’Astana, après l’arrêt de son ancienne formation Vacansoleil – DCM, semble avoir redressé la tête après une année 2013 pas à la hauteur de ses attentes.

« Je suis en très bonne forme ces jours-ci, mais après l’échappée d’hier, je pensais prendre une journée tranquille. Mon équipe aussi m’avait dit d’y aller doucement. Et puis dans la première ascension, je me sentais très bien, alors j’ai pris l’échappée. Dans la dernière montée, j’ai préféré grimper à mon propre rythme. J’ai vu que les Katusha n’étaient pas loin devant. Toujours à 20 ou 30’’. Alors dans les derniers 500 mètres, j’ai absolument tout donné, et je suis revenu à 200 mètres de la ligne d’arrivée ». Un tel effort, qu'il n'a pas fait un mètre de plus que la ligne d'arrivée.

L’an passé, il visait des courses par étape, notamment Paris – Nice, qu’il avait terminé deuxième derrière Bradley Wiggins l’année précédente. Mais il n’a jamais été en mesure d’obtenir les résultats escomptés. Il remporte néanmoins la première étape du Tour de Californie et le titre de Champion des Pays-Bas du contre-la-montre. Assez incroyable pour être souligné, il abandonne le Tour de France lors de la dernière étape. Celle-là même qui arrive sur les Champs Elysées. Après 40 kilomètres depuis le départ de Versailles, malade, il ne peut absolument plus avancer et est obligé de renoncer.

En début d’année, il retrouve goût à la victoire sur le Tour de Catalogne, à Barcelone, après avoir accroché l’échappée. « Je suis vraiment content avec ces deux victoires. C’est bon pour moi et je pense que c’est aussi bon pour l’équipe. En tout cas je montre que je suis en bonne forme pour le Tour de France où je devrai tout donner pour Vincenzo Nibali. J’ai peut-être quatre ou cinq chances de gagner par an. Ce Dauphiné en était une, étant assez libre. »

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Antoine PLOUVIN